Coupe Davis: Arthur De Greef battu par Monteiro, la Belgique menée contre le Brésil

Coupe Davis: Arthur De Greef battu par Monteiro, la Belgique menée contre le Brésil
AFP

Le Brésil mène 1 à 0 face à la Belgique en match de qualification pour la phase finale de la Coupe Davis de tennis vendredi après la défaite d’Arthur De Greef face à Thiago Monteiro, 107e joueur du monde, vendredi à Uberlândia.

Arthur De Greef, 202e au classement ATP, a en effet été battu sur la terre battue brésilienne par Monteiro, en deux sets, 6-3, 6-2 en 1 heure et 9 minutes de jeu précisément.

Le premier set a été bouclé en 36 minutes (6-3) au grand dam du Ucclois qui en brisait sa raquette sur le genou après avoir concédé son service d’entrée de second set. Arthur De Greef ne parviendra à conquérir que deux jeux ensuite.

La deuxième rencontre de la journée verra Kimmer Coppejans (ATP 195) défier Rogerio Dutra Silva (ATP 139).

Samedi, le double devrait opposer Sander Gille (ATP 79 double) et Joran Vliegen (ATP 81 double) à l’une des fortes paires du circuit, formée par Marcelo Melo (12e en double) et Bruno Soares (3e mondial en double). Dans la foulée, Monteiro devrait jouer contre Coppejans et Dutra Silva contre De Greef. Les capitaines ont jusqu’à une heure avant le coup d’envoi pour modifier la composition de leur équipe.

Les rencontres de Coupe Davis sont désormais jouées sur deux journées et les matches au meilleur des trois sets.

Le vainqueur de cette rencontre rejoindra en phase finale la Croatie, la France, l’Espagne et les Etats-Unis, demi-finalistes en 2018, ainsi que l’Argentine et la Grande-Bretagne, bénéficiaires d’une invitation. Pour la première fois de l’histoire, le vainqueur de la Coupe Davis sera désigné au terme d’une semaine de compétition, prévue du 18 au 24 novembre à Madrid, où seront rassemblées 18 nations.

Le perdant retournera dans sa zone géographique et sera à nouveau en piste à la mi-septembre (13-14 ou 14-15) pour un match dans le groupe I dont le vainqueur reviendra en qualification l’année prochaine. Le tirage au sort de ce duel aura lieu le 6 février.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  2. Emir Kir ne sait pas encore s’il introduira un recours contre la décision du Parti socialiste bruxellois.

    Le PS bruxellois tente d’éteindre l’incendie Kir

  3. @News

    Philippe Albert revient sur Anderlecht – FC Bruges: «Avec Colassin, j’ai découvert un jeune talent avec beaucoup de culot»

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite