Accueil Économie Consommation

Un panneau publicitaire consomme-t-il réellement plus qu’un ménage?

Une campagne de militants anti-pub affirme qu’un panneau publicitaire urbain consomme trois fois plus qu’un ménage. Faux. À une exception près.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

La campagne tourne en boucle, sur les réseaux sociaux. « L’éclairage d’un panneau publicitaire = la consommation de trois ménages ». Avec un slogan très musclé. « Alors on veut bien éteindre nos lumières, mais faut pas se foutre de notre gueule ». Dans la nuit de mardi à mercredi, des militants anti-pub ont même placardé des affiches munies de ce slogan sur plus de 2.000 écrans publicitaires, dans sept villes du pays.

Mais ce constat est-il correct ? Un panneau publicitaire, comme il en pullule dans les centres urbains, a-t-il une consommation électrique démesurée ? C’est ce qu’on a tenté de vérifier. Et, accrochez-vous. À question simple, réponse très complexe.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Christophe Desmet, dimanche 3 février 2019, 16:28

    Mr Counasse, le but de cette campagne est surtout, me semble-t-il, d'attirer l'attention sur le fait que le citoyen ne peut être le seul à faire un effort vers plus de sobriété. Les panneaux publicitaires offrent une tribune toute trouvée pour faire passer ce message. A l'évidence, comme tout bon publicitaire, les responsables de cette campagne ont un peu "embelli" leur message. Attention, le fait que vous veniez avec beaucoup de diligence à la rescousse des grandes régies de publicité, probablement clientes de votre journal, jette un soupçon sur l'indépendance de votre travail.Pourriez-vous être transparent sur ce fait?

  • Posté par Counasse Xavier, lundi 4 février 2019, 11:33

    Bonjour. Je ne viens à la rescousse de personne. L'article n'est ni un message pro-publicitaire, ni une campagne anti-pub. Modestement, j'ai juste essayé de répondre à une question : combien consomment les panneaux publicitaires que l'on croise dans les rues. Pour tenter d'objectiver la question, avec la nuance nécessaire. Il me semble que c'est l'une des missions du journalisme. Et, rassurez-vous, aucune "régie publicitaire" ne m'a soufflé quoi que ce soit dans l'oreille...

  • Posté par André Lassoie, dimanche 3 février 2019, 15:59

    dans ce cadre, il faudrait peut-être aussi s'interroger sur le coût des manifestations (culturelles, sportives, de divertissements …) qui se déroulent le soir en plein air alors qu'elles pourraient se faire en pleine journée ?

  • Posté par LIENARD NORBERT, dimanche 3 février 2019, 15:45

    Raconter des salades n a jamais fait avancer les choses que du contraire

  • Posté par POUPAERT Jacques, dimanche 3 février 2019, 13:38

    Merci à Counasse et Deckers pour leur apport à une réflexion des plus intéressante et écologique.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs