Au moins 150 kg de viande polonaise frauduleuse vendus aux consommateurs en France

Au moins 150 kg de viande polonaise frauduleuse vendus aux consommateurs en France

Quelque 150 kilos de viande issus d’animaux abattus frauduleusement en Pologne, sur les 795 kg écoulés en France, « ont été vendus au consommateur via notamment des boucheries », a indiqué vendredi soir le ministère de l’Agriculture.

Les boucheries concernées ont mis en place des affichettes pour prévenir leurs clients, tandis que les services sanitaires cherchent encore environ 150 kg, le reste ayant été détruit, a précisé le ministère dans un communiqué.

Aucune cargaison de viande issue de vaches malades et abattues illégalement en Pologne n’est parvenue en Belgique, selon l’Agence pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). L’abattoir Kalinowo (nord-est de la Pologne) est suspecté d’avoir exporté près de trois tonnes de cette viande vers une dizaine de pays européens. Le marché belge a été épargné.

2,7 tonnes

Un journaliste qui a mené une mission d’infiltration au sein de l’abattoir a pris des images d’animaux qui arrivaient malades à l’abattoir et de carcasses impropres à la consommation. Au total, 2,7 tonnes ont été vendues à des pays membres de l’Union européenne (Finlande, Hongrie, Estonie, Roumanie, Suède, France, Espagne, Lituanie, Portugal et Slovaquie). La viande aurait été écoulée en Pologne également.

Un test de traçabilité a été effectué il y a quelques jours et a permis d’établir que la Belgique ne figurait pas parmi les destinataires, a précisé une porte-parole de l’Afsca.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous