Attentat de Strasbourg: trois hommes soupçonnés d’avoir fourni l’arme ont été inculpés

Attentat de Strasbourg: trois hommes soupçonnés d’avoir fourni l’arme ont été inculpés

Trois hommes d’une même famille, soupçonnés d’avoir fourni à Chérif Chekatt l’arme utilisée pour perpétrer l’attentat de Strasbourg le 11 décembre, ont été mis en examen vendredi et placés en détention provisoire, a-t-on appris de source judiciaire.

>Recherche d’armes, vidéo de revendication… : l’attentat de Strasbourg était prémédité

>Attentat de Strasbourg : une quatrième victime succombe à ses blessures

Ces trois suspects, âgés de 32, 34 et 78 ans, ont été mis en examen par un juge d’instruction à Paris pour « détention et cession d’arme de catégorie B en réunion et en relation avec une entreprise terroriste », ainsi que pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », selon cette source.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous