Le palmarès des Magritte 2019 en vidéo

Lena Girard Voss a remporté le Magritte du meilleur espoir féminin ©Belga
Lena Girard Voss a remporté le Magritte du meilleur espoir féminin ©Belga

Ce samedi soir, c’est la neuvième cérémonie des Magritte du cinéma. 21 catégories, 21 lauréats et un Magritte d’honneur remis à Raoul Servais, pionnier dans le cinéma d’animation, par les présidents de cette édition, Vincent Patar et Stéphane Aubier. Vous pouvez également consulter la liste complète des nominés.

Une nouveauté : le vote du deuxième tour a été ouvert à une centaine de cinéphiles. Cela va-t-il changer la donne ? Quelle chance a la comédie « caméra cachée » Mon Ket, de François Damiens face aux favoris Girl, de Lukas Dhont, et Tueurs, de François Troukens et Jean-François Hensgens, qui arrivent en tête avec neuf nominations chacun ?

► « Girl » et « Tueurs » dominent les nominations aux Magritte

Les Magritte

Meilleur espoir feminin : Lena dans « Nos batailles »

Meilleur montage : « Nos batailles »

Meilleur espoir masculin : Thomas Mustin dans « Echange des princesses »

Meilleur scenario : Lukas Dhont pour « Girl »

Meilleur premier film : « Bitter flowers »

Meilleure image : Manu Dacosse, « Laissez bronzer les cadavres »

Meilleur décor : « Laissez bronzer les cadavres »

Meilleur court métrage de fiction : « Icare » de Nicolas Boutard

Meilleure musique originale  : « Au temps où les Arabes dansaient », de Simon Fransquet

Meilleur son  : Yves Bemelmans, Benoît Biral, Dan Bruylandt et Olivier Thys pour « Laissez bronzer les cadavres »

Le Magritte d’honneur est remis à Raoul Servais, pionnier du cinéma d’animation

Meilleur second rôle masculin  : Arieh Worthalter dans « Girl »

Meilleur second rôle féminin  : Lucie Debay dans « Nos batailles »

Meilleur réalisation  : Guillaume Senez pour « Nos batailles »

Meilleur film flamand  : « Girl », de Lukas Dhont

Meilleur documentaire  : « Ni juge ni Soumise », de Jean Libon et Yves Hinant

Meilleur film étranger  : « L’homme qui tua Don Quichotte » de Terry Gilliam

Meilleur acteur  : Victor Polster dans « Girl »

Meilleure actrice  : Lubna Azabal dans « Tueurs »

Meilleur film  : « Nos Batailles »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Magritte|Cinéma|François Damiens|Stéphane Aubier
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © PhotoNews

    Grand Baromètre: les verts, première famille politique du pays

  2. Les parents de la petite Mawda ont été régularisé pour un an et pourront suivre l’enquête sur le décès de leur fille. Un jugement a également contraint le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert à prendre en charge la famille.

    Affaire Mawda: la famille de la fillette régularisée

  3. La N-VA peut souffler
: avoir débranché la prise du gouvernement fédéral n’a visiblement pas traumatisé son électorat. © Belga.

    Grand Baromètre: en Flandre, la N-VA ne paie pas la chute du gouvernement

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 15: quand j’ai dévalisé un supermarché... alternatif

    Par Louise Tessier

    Aujourd’hui, j’ai (presque) fait une seconde entorse au règlement : je me suis rendue dans un supermarché. Mais pas n’importe lequel. Un supermarché collaboratif, qui favorise «  les produits issus d’une démarche respectueuse de l’humain et de l’environnement  ». Tout un programme !

    À la Bees-Coop de Bruxelles, on trouve de tout comme dans un supermarché traditionnel, mais en version plus ou moins bio, local, zéro déchet, équitable. « Plus ou moins » parce qu’il y a un peu de tout ça, mais que chaque produit ne répond pas à l’ensemble de ces critères. Et ce qui fait surtout l’originalité de l’endroit, c’est que c’est collaboratif : pour pouvoir faire ses courses à la Bees-Coop, il faut devenir collaborateur. Chaque membre doit investir 25 euros dans la coopérative (qui ne poursuit pas de but lucratif), puis s’...

    Lire la suite

  • Grand Baromètre: une vague verte qui rend très très nerveux

    Voilà qui va secouer le monde politique belge. Après des années de domination des partis socialiste, social-chrétien et plus récemment de la N-VA, voici qu’une nouvelle force politique s’impose. Par le biais d’un sondage qui demande évidemment à être vérifié dans les urnes, mais qui ne surprendra pas, tant la poussée verte, des communales aux marches pour le climat, donnait la direction du vent électoral ces derniers temps.

    ...

    Lire la suite