Lukas Dhont, le réalisateur de «Girl», sacré aux Magritte: «Je suis très fier de notre travail» (vidéo)

Nos batailles » de Guillaume Senez et « Girl » de Lukas Dhont sont repartis grands gagnants de la 9e cérémonie des Magritte du cinéma samedi, avec respectivement cinq et quatre distinctions.

« Girl » est reparti avec les Magritte du « Meilleur acteur » (Victor Polster), du « Meilleur scénario original ou adaptation », du « Meilleur acteur dans un second rôle » (Arieh Worthalter) et du « Meilleur film flamand ».

« C’est vraiment incroyable. Merci à l’Académie d’avoir voté pour moi. Je voudrais d’abord remercier Nora Monsecour qui a inspiré (…) le film et que j’admire énormément comme toutes les personnes qui choisissent d’être elles-mêmes », a déclaré Victor Polster sur scène.

« Pour moi, c’est une histoire sur le fait d’essayer d’être la plus vraie version de soi-même. Quand j’ai rencontré Nora, quand j’ai lu cette histoire, c’était vraiment pour moi l’histoire d’une jeune qui, dès son plus jeune âge, essayait d’être la version la plus authentique d’elle-même », a renchéri Lukas Dhont à ce sujet. « Je suis vraiment très fier de notre travail. Avec ce film je voulais vraiment montrer un personnage d’une minorité, une jeune fille trans, lui donner une voix, j’espère que j’ai réussi », a-t-il déclaré.

Sur le même sujet
MagritteCinéma
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous