Accueil Belgique Politique

La diplomatie francophone est-elle en danger?

A travers le rapprochement entre WBI (les relations internationales francophones) et l’Awex (les exportations wallonnes), c’est la régionalisation, voire la commercialisation de la diplomatie de la Communauté française qui est en jeu, selon certains. L’inquiétude monte sur le terrain. Des députés la relaient.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 5 min

Régionalisation larvée, «  vassalisation de WBI par l’Awex  », danger de disparition de l’institution diplomatique, «  grand malaise interne  » : que se passe-t-il à Wallonie Bruxelles international (WBI), l’agence qui gère les relations internationales de la Communauté française (ou Fédération Wallonie-Bruxelles) ? Ce lundi, la patronne, « administratrice générale » de WBI comme de l’Awex (l’Agence wallonne à l’exportation), Pascale Delcomminette, présente aux députés de la Communauté sa note de politique internationale. A cette occasion, elle subira un feu plutôt nourri de questions. Car plusieurs parlementaires, CDH, Défi et Ecolo notamment, s’alarment de la situation à WBI.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dopchie Henri, lundi 4 février 2019, 11:54

    Bruxelles est la capitale de la Région flamande. Voici bien la solution intelligente.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs