«La coupe est pleine»: Groen demande la démission de la ministre flamande de l’Environnement

© Belga
© Belga

Le parti d’opposition flamand Groen demande la démission de la ministre Joke Schauvliege (CD&V) en pleine tempête après ses déclarations sur la mobilisation sur le climat. La ministre flamande de l’Environnement a remis en question la spontanéité des manifestations des jeunes pour le climat et a menti sur des déclarations que lui aurait faites la Sûreté de l’État. Pour le vice-Premier ministre Kris Peeters, lui aussi CD&V, il ne s’agit au contraire que d’un «petit dérapage».

«Pour Groen, la coupe est pleine. Cette ministre peut difficilement exercer en toute confiance dans une position aussi cruciale que la sienne», a pointé Björn Rzoska. Les écologistes flamands déposeront une motion de méfiance mercredi au parlement régional. «C’est un petit dérapage pour lequel des excuses ont été présentées», a de son côté estimé le vice-Premier ministre Kris Peeters. Selon ce dernier, il convient toutefois de faire preuve de respect vis-à-vis de ceux qui se mobilisent pour le climat et qui formulent des propositions.

Quant aux organisateurs des marches pour le climat, ils n’ont pas manqué de qualifier de « mensonges », les propos tenus par la ministre flamande.

► «Mensonges», «grande humoriste»: les organisateurs des marches pour le climat réagissent à la sortie de la ministre Schauvliege

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous