Manifestation à Berlin, en 2018, contre la répression dont sont victimes les Ouïghours dans la région du Xinjian.
La police anti-émeutes disperse les participants à une manifestation, le 6 septembre, contre le report des élections.
Si le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a salué son homologue chinois d’un amical coup de coude, il a aussi fait preuve d’une grande fermeté dans ses échanges politiques avec lui.
@News
Depuis son intronisation en 2012, Xi Jinping - ici, à la session de l’Assemblée nationale populaire, le 28 mai dernier - n’a cessé de concentrer les pouvoirs entre ses mains.
Le président américain Donald Trump avait reçu son homologue chinois Xi Jinping en avril 2017 en Floride et les deux hommes avaient alors scellé un « plan d’action de 100 jours ». Mais les tensions, depuis lors, ont repris le dessus entre Washington et Pékin.
BELARUS PRESIDENTIAL ELECTIONS
Donald Tusk, président du Conseil européen, Li Keqiang, premier ministre chinois, et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, lors du sommet 2019.
Que dit John Bolton
? Que Trump est «
un président pour qui être réélu est la seule chose qui compte, même si cela signifie mettre en danger ou affaiblir la nation
».
Les contrôles sanitaires ont repris de plus belle à Pékin, notamment sur les marchés qui vendent des produits de la mer.
A Pékin, les grands moyens ont été déployés
: 90.000 personnes sont désormais testées chaque jour.
Masqués mais présents. Les délégués de la Conférence politique consultative populaire chinoise ont, en avant goût, été salués par Xi Jinping.
Michel Liégeois: «Cette crise amène une réflexion sur la nécessité d’une collaboration»
d-20200506-GG3KR8 2020-05-06 18:33:57
Le président Xi Jinping vit des moments difficiles sur la scène diplomatique mondiale.
Livraison de masques chinois à Bologne en Italie.
HEALTH-CORONAVIRUS_CHINA
Le président exhibe un graphique comparant deux courbes
: la plus sombre prédit de 1,5 à 2,2 millions de morts en cas de non-intervention, la seconde annonce de 100.000 à 240.000 morts si des mesures adéquates étaient prises. © Reuters.
Les masques de protection restent de rigueur, mais les habitants de Wuhan respirent à nouveau peu à peu l’air extérieur.
CROATIA-CHINA-HEALTH-VIRUS