Liège adhère au «Green Deal cantines durables» et veut créer une régie agricole

Liège adhère au «Green Deal cantines durables» et veut créer une régie agricole

Le conseil communal de Liège a approuvé mardi soir son adhésion à la convention de transition écologique «Green Deal cantines durables». Les repas proposés dans les cantines scolaires devront être plus écologiques.

En signant cette convention initiée par le ministre wallon Carlo Di Antonio, GoodPlanet Belgium et The Shift, Liège s’engage à mener, d’une part, des actions d’analyse, de planification et de soutien au déploiement d’infrastructures de produits régionaux à destination de la restauration collective et, d’autre part, à restreindre l’offre et/ou la promotion des produits les plus susceptibles de contribuer au déséquilibre des régimes alimentaires dans les cantines de collectivité.

L’organisme fournisseur des cantines des écoles de la Ville s’est inscrit dans la même démarche, a précisé Maggy Yerna, échevine du Développement territorial de la ville de Liège. «Ses actions viseront plusieurs objectifs dont l’intégration de produits locaux, de saison, équitables et équilibrés ainsi que la réduction du gaspillage alimentaire et l’inclusion sociale», a-t-elle précisé.

Les cantines des collectivités fournies en produits frais

Dans la même logique, la ville de Liège souhaite créer une régie communale agricole qui produirait une partie des légumes nécessaires aux cuisines publiques. Une légumerie est également envisagée. Celle-ci serait un lieu où les producteurs achemineraient leurs produits frais afin qu’ils soient directement pré-transformés et conditionnés comme le souhaitent les cuisiniers chargés de concevoir et préparer les repas des collectivités. «Chaque cantine des crèches et des écoles de la ville pourra donc être directement fournie en repas cuisinés à partir de légumes frais, de qualité bio et produits à courte distance».

Ces projets permettraient à la ville de Liège de concrétiser la motion consistant à bannir tout perturbateur endocrinien de l’alimentation des enfants qui a été votée en 2018 par le conseil communal. Pour ce faire, la ville a répondu à un appel à projets européen en sollicitant un soutien de cinq millions d’euros.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

  2. 494162 (2)

    Svetlana Aleksievitch, autrice de «Tchernobyl»: «La série a le mérite d’avoir réveillé la conscience environnementale»

  3. Mark Hofmann en 1984.

    Simon Worrall: «Mark Hofmann était un génie des fake news»

Chroniques
  • Communisme et fascisme, même combat, même bilan?

    Que les mouvements de gauche extrême (Mélenchon, Podemos, PTB…) inquiètent certains, c’est logique : leurs programmes proposent une taxation des plus hauts revenus, la sortie des traités internationaux, bref, un virage à gauche toute d’une politique dans les pays européens qui, même avec des gouvernements socialistes, est majoritairement libérale depuis très longtemps. Une politique qui a lentement mais sûrement mis à mal les services publics, renforcé les grandes fortunes, favorisé les entreprises multinationales et creusé les disparités de revenus, en érodant sans cesse la classe moyenne. Que ces programmes soient partiellement irréalistes, c’est une vérité qui frappe l’ensemble des programmes de campagne ; mais nul ne peut nier qu’ils mettent le doigt sur des injustices réelles (l’absence de taxation sérieuse des multinationales, les disparités sociales, la précarisation des plus faibles…).

    Le cordon sanitaire

    Il n’empêche, nombreux sont celles et ceux qui appellent à un boycott de ces partis...

    Lire la suite

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    D’inquiétants incidents se multiplient dans le Golfe. Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump ont promptement pointé un...

    Lire la suite