Accueil Culture Scènes

Peut-on sauver les archives de Maurice Béjart?

En novembre dans une vente aux enchères puis en janvier chez un libraire parisien spécialisé, des documents de la main de Maurice Béjart ont été mis en vente. Les archives du chorégraphe risquent-elles de disparaître ainsi dans la nature ?

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 5 min

L a Fondation Maurice Béjart, seule héritière de Maurice Béjart, est profondément choquée d’apprendre que des personnes en possession de documents personnels ou professionnels de Maurice Béjart n’hésitent pas à les mettre en vente pour en tirer des bénéfices personnels. Elle peine à comprendre ce comportement de soi-disant « ayants droit » qui ne craignent pas de porter atteinte à la mémoire du grand chorégraphe décédé il y a 10 ans. »

C’est par ce communiqué que la Fondation Maurice Béjart, présidée par le danseur et chorégraphe Gil Roman, a réagi jeudi à une simple question que nous lui posions depuis deux jours sans obtenir de réponse : qui disperse actuellement des écrits privés et professionnels du chorégraphe ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs