Accueil Opinions Éditos

Nemmouche: les forces d’un procès

Deux des quatre otages français ont affronté celui qu’ils désignent comme leur bourreau. Un moment particulier du procès Nemmouche qui nous permet de croire en la solidité d’un monde dont nous avons tant douté.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

U n jour, vous serez témoin à mon procès. » Cette phrase, lancée à Alep il y a 5 ans par celui qu’ils identifient aujourd’hui clairement comme Mehdi Nemmouche, tenait alors de l’absurde : cette perspective semblait improbable aux deux journalistes alors otages de l’Etat islamique et venus témoigner à Bruxelles.

Elle dit pourtant toute la force et la vertu particulière de ce procès qui, au-delà des faits odieux qui sont jugés, est à la fois un témoignage pour l’histoire, un exercice d’humanité face à l’horreur et une étape clé d’un processus de résilience.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs