Déclassement des autoroutes E40 et A12 à Bruxelles: Touring craint des embouteillages et réclame des alternatives

Déclassement des autoroutes E40 et A12 à Bruxelles: Touring craint des embouteillages et réclame des alternatives

La Région bruxelloise a décidé de déclasser la fin de l’E40 et de l’A12 dans une optique de bannir progressivement les autoroutes sur son territoire. Le gouvernement bruxellois a pris un arrêté en ce sens.

La fin de l’E40 qui débouche sur la place Meiser, à Bruxelles, devra à terme offrir plus de place à la mobilité douce.

Touring Mobilis n’est pas contre une telle mesure mais craint l’augmentation d’embouteillages, et réclame plus de places de stationnement, et des alternatives à la voiture. « Nous ne sommes pas a priori contre une telle proposition, mais il faut en mesurer l’impact à travers une configuration de test afin que des ajustements puissent être faits », a déclaré Danny Smagghe, porte-parole de Touring.

L’Institut n’a pas encore reçu de simulation de la situation de la circulation et aucun avis officiel n’a été demandé à Touring.

« Vous n’allez pas convaincre les gens de laisser la voiture et de s’asseoir dans un tramway encombré. C’est pourquoi il est dommage que le métro n’ait jamais été étendu aux banlieues de Bruxelles. Un transfert de stationnement à une station de métro serait idéal », explique Smagghe.

« En outre, il faut s’assurer d’abord que le parking pour transfert est prêt avant de rétrécir la route », conclut Smagghe.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous