Bien au chaud et sans un bruit ? Voici comment assurer une bonne acoustique pour une habitation

Bien au chaud et sans un bruit ? Voici comment assurer une bonne acoustique pour une habitation

Trafic toujours plus dense, voisins bruyants, quartier animé : les nuisances sonores entraînent de plus en plus de stress dans nos foyers. Et vu que nous habitons toujours plus près les uns des autres, cela ne va pas aller en s’améliorant. Voilà pourquoi il est dommage que l’acoustique (un des défis majeurs de l’avenir) ne soit pas suffisamment prise en considération dans le monde de la construction. Surtout lorsque l’on sait que les nuisances sonores ont un gros impact sur la qualité de vie et la santé. Heureusement, il existe des solutions pour toutes les constructions, nouvelles ou existantes, afin de lutter contre ce problème.

LA LAINE DE VERRE, INSONORISATEUR IDÉAL

On ne se fait jamais aux nuisances sonores. Voilà pourquoi il est conseillé de prendre, dès le début d’un projet de construction (ou rénovation), les mesures acoustiques qui s’imposent. Pour une nouvelle construction, vous choisissez vous-même les matériaux et techniques de construction, mais sachez qu’il est aussi possible d’améliorer l’acoustique de constructions existantes. On peut par exemple limiter la transmission des bruits aériens (comme les voix humaines), selon le principe masse-ressort-masse : les vibrations sonores sont absorbées successivement par une première masse, puis par une couche flexible d’isolation acoustique, et enfin par une seconde masse. L’isolation absorbe les vibrations et sert d’amortisseur de choc. Dans la pratique, deux matériaux obtiennent d’excellents résultats : la laine de verre pour le ressort insonorisant, et les plaques de plâtre et le revêtement du toit pour la masse.

SOLUTION D’ISOLATION TOUT-EN-UN

Le bruit se fraye un chemin dans la moindre ouverture ou fente. Une toiture étanche et bien isolée est donc aussi essentielle pour éviter les fuites sonores. ISOVER a fait réaliser des tests acoustiques par un laboratoire indépendant afin de comparer trois solutions d’isolation avec des prestations thermiques comparables, pour une toiture avec pannes et chevrons.

  • Solution 1 : 6 centimètres d’Isoconfort entre les chevrons + 12 centimètres d’Isoconfort comme deuxième couche avec système de fixation Suspente PlaGyp® I.
  • Solution 2 : 6 centimètres d’Isoconfort entre les chevrons + 12 centimètres d’Isoconfort comme deuxième couche avec une structure en bois.
  • Solution 3 : 12 centimètres de panneaux rigides.

Conclusion ? Le meilleur résultat est obtenu avec la première solution. Grâce à ce système d’isolation tout-en-un, vous isolez votre toiture tant du point de vue thermique qu’acoustique.

DES PRESTATIONS ACOUSTIQUES OPTIMALES

Grâce au système de fixation unique en son genre Suspente PlaGyp® I, vous avez moins de points de fixation, et donc moins de ruptures dans votre couche d’isolation. Ainsi, par rapport à une structure en bois, vous gagnez 4 décibels. Au plus l’épaisseur de la laine est importante, au plus les performances acoustiques sont élevées. 18 centimètres de laine de verre donnent les mêmes prestations thermiques que 12 centimètres de panneaux rigides. La différence réside dans le fait que seule la laine permet de réduire les nuisances sonores de moitié.

EN SAVOIR PLUS ?
Le système de toiture parfaite d’ISOVER vous aidera à passer des nuits en toute sérénité. Découvrez tous ses atouts sur www.isoverperfectdak.be/fr.