Se chauffer moins cher au mazout ? Voici le secret pour y arriver !

Se chauffer moins cher au mazout ? Voici le secret pour y arriver !

UNE UTILISATION INTELLIGENTE DU THERMOSTAT

Au lieu de trop chauffer l’habitation, mieux vaut mettre un pull en plus. Il faut savoir qu’un degré en moins à l’intérieur correspond à une économie de 7 %. Pensez aussi à baisser le thermostat lorsque vous vous absentez ou allez dormir. Coupez le chauffage dans les pièces où personne ne va. Il est d’ailleurs incorrect de penser qu’on chauffe plus rapidement en augmentant la température du thermostat. Il ne sert donc à rien de régler le thermostat sur 26 degrés pour arriver plus vite à 21. C’est même contreproductif, car vous allez surchauffer l’habitation et utiliser plus de mazout.

UN ENTRETIEN DANS LES TEMPS

À quand remonte la dernière vérification de votre chaudière au mazout ? L’entretien annuel de la chaudière est non seulement une obligation légale, mais cela peut aussi rapporter de l’argent. Une installation de chauffage bien entretenue est essentielle pour un fonctionnement économique et durable. Un appareil qui fonctionne bien a un meilleur rendement, utilise moins de mazout et tombera moins rapidement en panne. Vous pouvez recevoir gratuitement des alertes par e-mail ou SMS pour penser à planifier un entretien via www.informazout.be/fr/tools/alerts.

UNE ISOLATION BIEN PENSÉE

La meilleure manière d’économiser de l’énergie est de réduire sa consommation. Cela peut se faire en isolant bien votre habitation. Vous pensez peut-être directement à de gros travaux d’isolation, pour la façade ou le toit, mais n’oubliez pas qu’il est aussi parfaitement possible de faire soi-même de petites adaptations. Isoler les portes et les fenêtres, par exemple. Là où c’est nécessaire, placez des bandes anti-courants d’air ou des films anti-froid. Posez d’épais rideaux devant les portes et les fenêtres. Fixez des joints souples en bas des portes des pièces que vous chauffez beaucoup, comme le salon.

UNE NOUVELLE CHAUDIÈRE AU MAZOUT

Si votre chaudière a plus de 20 ans, il est temps d’installer une nouvelle chaudière à condensation. Cela permet d’économiser directement jusqu’à 30 % sur votre facture d’énergie. Le montant épargné dépendra néanmoins de votre situation personnelle. Il va sans dire qu’une famille de cinq personnes va consommer davantage qu’une personne qui vit seule, mais d’autres facteurs jouent aussi un rôle, par exemple le degré d’isolation et la taille de l’habitation, la fréquence d’occupation des lieux, et la question de savoir si vous utilisez le mazout pour l’eau chaude sanitaire ou non.

UNE OPTION PLUS ÉCONOME GRÂCE AU SOLEIL

Cerise sur le gâteau : il est possible de combiner une nouvelle chaudière au mazout avec une source d’énergie renouvelable. Il ressort en effet de recherches indépendantes que la combinaison d’une chaudière à condensation au mazout et d’un chauffe-eau solaire est le choix durable par excellence sur une période de quinze ans. Cela implique bien entendu un investissement de base plus important, mais celui-ci peut être compensé par une prime.

CONSEIL
Calculez plus précisément le délai d’amortissement de votre nouvelle chaudière au mazout et de votre chauffe-eau solaire sur www.informazout.be/fr/outils/simulateur-economies. Vous avez des questions complémentaires sur votre chauffage au mazout ? Rendez-vous sur informazout.be.
Faites aussi contrôler votre cuve à mazout. Vous trouvez sur www.informazout.be/fr/guide-adresses un expert près de chez vous.