Accueil Monde

La Chine ralentit et le monde entier la suit

Les Bourses chinoises ont encore disjoncté jeudi, entraînant dans leur chute l’ensemble des places financières. C’est que la santé de la deuxième économie du monde inquiète…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Jeudi, les marchés boursiers chinois de Shanghai et Shenzhen ont été ouverts moins d’une demi-heure ; et les transactions ont pu avoir lieu durant 14 petites minutes.

Comme lundi, le mécanisme disjoncteur, installé depuis le 1er janvier, a conduit à la fermeture anticipée des marchés, après une première interruption de 15 minutes qui n’a pas permis de calmer les inquiétudes des investisseurs, cherchant à se délester de leurs titres dans la foulée de la nouvelle dévaluation du yuan.

Au final, les deux Bourses, qui avaient repris des couleurs le jour précédent suite à des achats guidés par les autorités, cédaient respectivement 7,32 % et 8,35 %.

De même que lundi, l’onde de choc s’est propagée à l’ensemble des Bourses mondiales. En Asie, où Tokyo a clôturé en repli de 2,33 % et Hong Kong, de 3,1 %.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs