Accueil Belgique

Anuna De Wever au «Soir»: «J’ai 17 ans et c’est la peur du changement climatique qui me guide»

« Le Soir » a rencontré Anuna De Wever, cette jeune fille de 17 ans qui fait marcher des dizaines de milliers de jeunes flamands et francophones désormais, chaque jeudi depuis un mois.

Rencontre - Temps de lecture: 1 min

Anuna De Wever. Bizaremment ce nom reste peu connu côté francophone qui ne connait toujours que le « Bart » du même nom. Et pourtant c’est cette jeune fille de 17 ans qui fait marcher des dizaines de milliers de jeunes flamands et francophones désormais, chaque jeudi depuis un mois. Nous avons rencontré celle que les politiques belges redoutent, que les médias flamands et internationaux s’arrachent. Dans sa première longue interview « francophone », elle impressionne par sa sérénité, sa maturité, son audace et sa détermination.

Si Anuna De Wever semble ne rien craindre, elle reconnaît néanmoins avoir « peur du changement climatique. C’est cette peur qui me guide. Quand je vois le film de Leornado Di Caprio ou celui d’Al Gore, je me sens en panique. Et ce n’est pas normal d’avoir 17 ans et d’être en panique à cause de la manière dont on gère la politique climatique. C’est même scandaleux. »

► Ses combats, ses modèles, ses motivations: l’interview d’Anuna De Wever à retrouver sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, samedi 2 mars 2019, 13:05

    Tu feras, peut être, partie des managers et des politiques de demain. Aux jeunes qui manifestent maintenant d'être les acteurs de leur avenir. Mais si les universités et les grandes écoles ne revoient pas l'orientation de leur enseignement et si les jeunes continuent à se ruer sur les études "à pognon", je vois très mal comment cela leur sera possible. On peut rêver

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs