Accueil Opinions

Accompagner les sportifs à la retraite pour éviter les drames sociaux

Pour les sportifs de haut niveau, la fin de carrière se traduit souvent par un saut dans l’inconnu. l’Adeps a mis en place une cellule d’accompagnement pour éviter les drames sociaux.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Arrêter la compétition avant que son corps ne lâche : oui, mais encore faut-il savoir quoi faire ensuite. Forcément moins chargée en adrénaline, la période qui suit une carrière sportive fait souvent peur. Mais depuis peu, en Belgique, les fédérations sportives et comités olympiques commencent à tenir compte de cet après. A l’Adeps, la cellule « Projet de vie », créée il y a dix ans, aide les sportifs sous contrat à rédiger leur CV, préparer leur reconversion via une formation professionnelle, etc. La cellule accompagne également ses sportifs étudiants, et leur garantit des aménagements raisonnables pour mener à bien leur parcours. Parmi eux, Nafissatou Thiam, qui termine cette année un bachelier en géographie à l’ULiège.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs