Accueil Belgique

Attentats de Paris: les ceintures d’explosifs ont été fabriquées à Schaerbeek

Un appartement a été découvert début décembre. Il aurait également servi à Salah Abdeslam après les attentats.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les ceintures d’explosifs portées par les auteurs des attentats de Paris ont été confectionnées dans un appartement de Schaerbeek, indiquent vendredi De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws. Les enquêteurs pensent que le lieu, qui a été loué par un suspect actuellement sous mandat d’arrêt, a également servi de planque à Salah Abdeslam après les attentats.

L’atelier de confection des bombes a été découvert dès le 9 décembre par les enquêteurs. Ces derniers ont trouvé des traces d’explosifs TATP ainsi que trois ceintures cousues à la main et qui auraient pu être employées pour transporter des charges explosives. Une empreinte digitale de Salah Abdeslam a également été découverte sur les lieux.

Les détonateurs auraient été ajoutés aux dispositifs explosifs dans un hôtel à proximité de Paris (Alfortville), où Salah Abdeslam avait réservé deux chambres. Le parquet fédéral n’a pas voulu commenter ces informations, indique De Standaard.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs