Une résidence de soins touchée par un incendie à Drogenbos, une bonbonne de gaz probablement à l’origine

L’explosion d’une bonbonne de gaz est très probablement la cause de l’incendie qui a touché la résidence de soins Palmyra, vendredi soir à Drogenbos, a fait savoir le bourgmestre Alexis Calmeyn.

Le feu a pris vers 23h quand une explosion s’est produite dans un flat situé au rez-de-chaussée d’un des bâtiments du complexe. Plusieurs équipes de secours se sont rendues sur place et le plan catastrophe communal a été déclenché. Les 44 résidents du bâtiment concerné ont été évacués vers un autre édifice du centre.

Des obus retrouvés dans la chambre

Vers 1h, le feu était sous contrôle et les résidents ont pu regagner les premier et deuxième étages. Une dizaine de personnes qui séjournaient au rez-de-chaussée ont dû passer la nuit ailleurs, dans le centre, dans leur famille ou à l’hôtel.

Le service de déminage de l’armée (SEDEE) a été sollicité car des obus ont été retrouvés dans la chambre où l’explosion s’est produite. Mais selon les militaires, il y a peu de chance que l’un de ces obus soit à l’origine de l’explosion. Les obus, que collectionnait le résident, ont toutefois été neutralisés par le SEDEE.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous