Basket: service minimum pour Mons-Hainaut face à Louvain (75-71)

Duel Smith-Lambot.
Duel Smith-Lambot. - News

Louvain devait composer avec la blessure au pied de Delalic. De son côté, Daniel Goethals récupérait Nikolic dans la peinture mais devait se priver d’Idris Lasisi. Le mentor montois devra patienter au minimum six semaines, avant de pouvoir s’appuyer sur les services de son ailier. Après cinq minutes, le Serbe retrouvait les parquets, captait ses premiers rebonds et retrouvait le chemin des filets : 9-11 (7e)

Agressive à souhait, présente sur les lignes de passe, la bande à Eddy Casteels a bien essayé de faire perdre la tête aux Renards en interceptant un maximum de ballons. De l’autre côté, les Bears sont venus buter sur le dispositif défensif concocté par Daniel Goethals. Conséquence : un petit 13-17 à la fin du premier acte. Au deuxième quart, BMH se plantait dans ses systèmes et laissait trop de secondes chances aux Bears : 28-23 (16e). Avec 13 points inscrits en dix minutes, BMH ne pouvait rien revendiquer. Face au dispositif défensif déployé par l’ancien coach des Lions, Mons-Hainaut a peiné pour trouver des solutions. Ajoutez dix pertes de balle et les onze rebonds offensifs gobés au nez et à la barbe des défenseurs montois et vous savez pourquoi les Bears ont abordé la seconde période avec cinq points d’avance : 35-30 (20e).

Après la pause, Smith (10 pts d’affilée) sifflait la fin de la récréation : 40-42 (25e) avant une période plus compliquée pour l’équipe montoise et la domination de Fall Faye : 50-49 (30e). Après 64-67 (38e), Mons-Hainaut assurait, à la ligne des lancers, un succès ô combien important pour la suite. En ne respectant pas assez Louvain, Mons-Hainaut s’est compliqué la vie. La bande à Big Dan doit maintenant se préparer pour le derby face à Charleroi.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Plus d’éclats de rire que de voix entre Maingain et Prévot.

    Le face-à-face: Maingain-Prévot, d’accord sur la Justice, moins sur Bruxelles

  2. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  3. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite