Gilets jaunes à Mons: des pétards sur la maison d’Elio Di Rupo

Image d’illustration. © D.R.
Image d’illustration. © D.R.

Quelques dizaines de gilets jaunes ont manifesté ce samedi dans les rues de Mons. Si le rassemblement a débuté dans une bonne ambiance, la situation a ensuite dégénéré. Plusieurs manifestants ont commencé à lancer des pétards. Arrivés rue du 11 novembre, certains ont frappé à la porte d’Elio Di Rupo, ancien bourgmestre de Mons, avant de jeter des pétards dans sa boîte aux lettres, selon Sudinfo et La Libre.

Plus tard dans la soirée, une trentaine de gilets jaunes sont montés sur le ring pour bloquer la circulation. La police qui est intervenue a dû faire appel à la police fédérale ainsi qu’à des autopompes, avant de procéder à une trentaine d’interpellations.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous