Mark De Man fait le point sur la situation d’Anderlecht: «Sous pression, le Sporting répond toujours présent»

Bolasie devrait être aligné d’entrée de jeu pour faire la différence.
Bolasie devrait être aligné d’entrée de jeu pour faire la différence. - Belga

Inexistants en deuxième période face aux Liégeois, les Bruxellois devront relever la tête ce dimanche lors de la réception de Zulte Waregem. Un adversaire qui ne devrait pas poser de problèmes au Sporting même si les Flandriens, qui se rapprochent du maintien, comptent quelques joueurs avides de revanche dont un certain Hamdi Harbaoui. « Ce ne sera pas simple face à une équipe qui joue le bas de tableau, mais Anderlecht doit pouvoir gagner ce genre de rencontre. La clé sera de marquer rapidement pour se lancer vers une victoire facile », juge Mark De Man, un ancien médian du RSCA qui donnera le coup d’envoi de la partie aux côtés de Mbo Mpenza. « Cela me fait plaisir car je porte toujours Anderlecht dans mon cœur et je suis heureux de pouvoir une nouvelle fois fouler la pelouse. »

« Dans les Playoffs 1 »

Avec 84 matches disputés entre 2002 et 2008 pour le compte du club bruxellois, Mark De Man est fortement déçu par les performances récentes de son club de cœur. « Cela me fait mal mais je pense qu’il faut laisser du temps à la nouvelle direction de mettre les choses en place. Sur le court terme, je suis sûr que le club va résister et sera de la partie dans les Playoffs 1. Quand il est sous pression, Anderlecht répond toujours présent et je ne doute pas une seule seconde que les joueurs vont parvenir à redresser la situation. »

Pour ne pas voir le cauchemar des Playoffs 2 se réaliser, les hommes de Fred Rutten devront avant tout montrer un visage plus séduisant offensivement après la piètre seconde période à Sclessin. « Il manque un joueur capable de faire la différence seul lorsque l’équipe ne tourne pas. À mon époque, il y avait plusieurs joueurs capables de faire basculer un match à eux seuls. Je pense que les transferts de Zulj et Bolasie ont été réalisés en ce sens et j’espère qu’ils vont parvenir à le faire », ajoute De Man.

« Tout peut vite changer »

La victoire sera donc indispensable pour les Mauves, ce dimanche, car les deux prochaines semaines seront cruciales avec un déplacement périlleux à l’Antwerp avant de recevoir Bruges pour le Topper. « En football, tout peut très vite changer et il suffira d’un bon résultat contre des équipes du top pour relancer la machine. Une large victoire contre Zulte Waregem pourrait déjà permettre de faire un pas dans la bonne direction. »

Il reste cependant à voir si les Anderlechtois seront capables de gérer la pression pour ne pas voir le wagon du top 6 s’éloigner davantage en cas de contre-performance face aux Flandriens.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-153108943-full

    Par Belga

    Football belge

    Amical: La Gantoise en répétition européenne à Reims (1-1)

  • Genk continue sur sa lancée de la saison dernière.

    Par V. J.

    Football belge

    Supercoupe de Belgique: déjà un premier trophée pour Felice Mazzù

  • Bryan Heynen est prêt à franchir un cap cette saison avec Felice Mazzù.

    Par Propos recueillis par Martin Grimberghs

    Division 1A

    Bryan Heynen: «Genk est le club belge qui se rapproche le plus de l’Ajax»

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20190716-3V2NE5 2019-07-16 14:13:29

    La Lune a marqué les Hommes, ils y ont laissé leurs traces (infographie)

  2. Presse-papier01

    Pour les histoires de cœur, Internet a remplacé l’ami entremetteur

  3. Les seins nus étaient un symbole de libération de la femme dans les années 70. Aujourd’hui, beaucoup de Romandes ne portent pas de soutien-gorge pour leur propre confort.

    A Genève, les seins se passent de soutien

Chroniques
  • A-t-on «bruxellé» sur la Lune?

    Du Brussels Vloms sur la Lune ?

    Nul n’ignore que les prétendus premiers pas de l’homme sur la Lune le 21 juillet 1969 relèvent de la fake news – pardon, de l’infox. Et que le premier à fouler le sol lunaire n’est pas l’Américain Neil Armstrong, mais notre compatriote Tintin, reporter de son état, dont les aventures lunaires ont été contées par Hergé dans les albums Objectif Lune (1953) et On a marché sur la Lune (1954). La vérité ayant repris ses droits, posons-nous une question essentielle : aurait-on parlé bruxellois sur la Lune ?

    Les fidèles de cette chronique connaissent déjà la réponse : le billet de la semaine dernière a...

    Lire la suite

  • Faut-il remettre la main sur la Lune?

    Elle est là depuis les premiers jours de la Terre et elle est le musée des premiers moments de l’Univers. Fascinante, elle est gravée à Lascaux, célébrée en Egypte, niée par l’Inquisition. Verne et Wells imaginent comment sonder son mystère. Méliès en fait une farce philosophique. C’est d’une guerre que naîtront carburants et calculateurs, clés du voyage. C’est d’une autre, froide, que viendra l’accomplissement, dans un délai exceptionnellement court. Les pionniers furent téméraires et, heureusement, un peu chanceux, à dos de Saturn, la...

    Lire la suite