SNCB, aéroports, bpost: le point sur les services en grève le 13 février

SNCB, aéroports, bpost: le point sur les services en grève le 13 février

Les syndicats ont annoncé une grève nationale le 13 février face à l’échec des négociations salariales. Les syndicats réclament une hausse des salaires, une hausse des allocations et pensions, de meilleures conditions de fin de carrière et de meilleures possibilités de combiner vies professionnelle et privée.

► Les syndicats ont quitté la table des négociations trop vite », selon Kris Peeters

Le Conseil Central de l’Économie a fixé à 0,8 % la marge de progression salariale en plus de l’indexation. Aux yeux des syndicats, cette marge est insuffisante.

Grève dans les administrations locales

La CGSP administrations locales et régionales prendra part à la grève nationale du 13 février, organisée en front commun syndical, a fait savoir le syndicat socialiste. L’impact sur les services fournis sera « assez sensible », selon le syndicat.

Sont concernés entre autres les communes, les CPAS, les provinces, les pompiers, les polices locales et fédérale, les hôpitaux locaux, les intercommunales…

Grève des transports en commun

Tant la SNCB, que les Tec, la Stib et De Lijn ont appelé à débrayer. La grève, décidée par le front commun syndical CSC-FGTB-CGSLB, touchera le rail dès le 12 février à 22h jusqu’au 13 février, même heure. La SNCB mettra toutefois en place un service minimum comme le prévoit désormais la loi.

► La grève touchera tous les transports en commun

L’aérien fortement touché

Dans le ciel belge, les avions se feront rares, un préavis de grève ayant été déposé auprès de la société en charge du contrôle aérien Skeyes (ex-Belgocontrol). Le syndicat chrétien a également déposé un deuxième préavis de grève chez Skeyes : des actions pourraient survenir à partir du 23 février.

À Charleroi, l’aéroport sera complètement à l’arrêt tandis que celui de Zaventem s’attend à de fortes perturbations. Brussels Airport conseille aux passagers qui ont réservé un vol le 13 février de le déplacer vers un autre jour. Le transport public vers l’aéroport sera aussi perturbé ce jour-là.

La compagnie aérienne Brussels Airlines a, quant à elle, supprimé l’entièreté de ses vols (222) prévus le jour de la grève, changeant par là même les plans de plus de 16.000 voyageurs. Les autres compagnies du groupe Lufthansa (Lufthansa, Swiss, Austrian Airlines, Eurowings) n’ont pas encore pris de décisions par rapport à leurs vols du 13 février depuis et vers la Belgique. Les vols de TUI fly seront en revanche déviés vers les aéroports de Lille, d’Orly, de Maastricht, d’Eindhoven ou d’Amsterdam.

De leur côté, les bagagistes des différents aéroports se croiseront les bras.

Pas d’appel à la grève chez bpost

Les syndicats au sein de bpost ont déposé un préavis de grève en vue de la grève nationale du 13 février mais ils ne lancent pas d’appel à la grève.

« Un préavis de grève est déposé, donc quiconque voudra participer sera couvert » , explique Jean-Pierre Nijns, de l’aile flamande de la CGSP. « Mais nous n’allons pas spécifiquement appeler à participer à la grève pour des problèmes liés à Bpost. »

La distribution du courrier devrait néanmoins être perturbée, tout comme la collecte des déchets.

Des magasins également touchés

À Charleroi, des piquets seront également organisés devant les centres commerciaux de Ville 2, City Nord et pour la première fois de Rive Gauche, ont annoncé les syndicats qui faisaient le point sur la mobilisation en front commun.

Aéroport, centres commerciaux, bpost… : l’impact de la grève du 13 février se veut maximal à Charleroi

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Bruxelles-les-Bains a vécu. La faute aux travaux programmés. Et à une volonté de décentralisation.

    Bruxelles-les-Bains, c’est fini: place à Hello Summer

  2. @News

    Antwerp - Standard: Laszlo Bölöni, entre crainte et respect

  3. L’ail des ours fait partie des plantes sauvages dont la consommation est encouragée par l’ASBL Cuisine sauvage.

    Plantes sauvages: un garde-manger gratuit et accessible

Chroniques
  • Vie privée et numérique: grimacez! Vous êtes filmé

    Début avril, le New York Times a lancé une série spéciale, intitulée le Privacy Project, qui sonne le tocsin contre tous ceux qui nous espionnent, nous filment, nous fichent, nous taggent, nous ciblent. « Les pays occidentaux sont en train de construire un Etat de surveillance aussi totalitaire que celui actuellement mis en œuvre par le gouvernement chinois », s’inquiétait le chroniqueur Farhad Manjoo.

    Exagération ? On a peine à s’imaginer que le système de surveillance chinois, en particulier son recours massif à la reconnaissance faciale pour traquer les citoyens déviants, puisse être adopté par des démocraties libérales. Et pourtant. « Nous avons abandonné trop de contrôle sur notre vie numérique, écrivait sa collègue Kara Swisher. Nous ne pouvons plus le tolérer ».

    Elle n’est pas seule...

    Lire la suite

  • Macron: le prix à payer pour une politique «plus humaine»

    L’intervention d’Emmanuel Macron ce jeudi soir était censée ranimer son quinquennat. Un mandat toujours englué, après deux ans de pouvoir, dans une crise sociale sans fin et une impopularité record. Pas sûr que le but ait été atteint.

    Certes, le moment était grave. Il a su trouver le ton juste pour regretter ses erreurs et retracer un...

    Lire la suite