Etats-Unis: Elizabeth Warren officiliase sa candidature à la présidentielle de 2020

© EPA
© EPA

Dénonçant les inégalités tout en pourfendant Wall Street et les grandes fortunes, la sénatrice démocrate Elizabeth Warren a officialisé samedi sa candidature à la présidentielle américaine de 2020, défiant avec un message résolument à gauche la controverse sur ses lointaines origines amérindiennes.

«L’étranglement de la classe moyenne est réel et des millions de familles peuvent à peine respirer», a lancé la sénatrice devant des supporteurs enthousiastes, à Lawrence, ancien coeur ouvrier de l’industrie textile du nord-est américain.

Une polémique qui monte

En publiant dès octobre les résultats d’un test ADN, l’ancienne professeure de droit à Harvard avait voulu couper court aux moqueries du président républicain Donald Trump, qui la surnomme depuis longtemps «Pocahontas» en mettant en doute ses origines. Peine perdue. S’il confirme un lointain héritage, ce test a indigné des tribus amérindiennes, pour qui la parenté est avant tout culturelle plutôt que purement génétique.

Surtout, le Washington Post a publié cette semaine un document officiel datant des années 1980 sur lequel Elizabeth Warren se définit comme «Amérindienne», ce qui a relancé les accusations de républicains qui la soupçonnent d’avoir utilisé ses origines pour faire avancer sa carrière. Elle dément catégoriquement.

Dans la ligne de mire de Trump

«Les Américains rejetteront sa campagne malhonnête et ses idées socialistes», a asséné dans un communiqué samedi le responsable de la campagne Trump 2020, Brad Parscale.

«Il y a beaucoup de gens fortunés et puissants, ainsi que des armées de lobbyistes et d’avocats (...) qui tenteront de nous empêcher de faire de ces solutions une réalité», a riposté Elizabeth Warren, sur scène, à Lawrence.

Sans prononcer son nom, Mme Warren, 69 ans, a taclé le président milliardaire en dénonçant l’«intolérance (qui) n’a pas sa place dans le Bureau ovale».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous