Accueil Belgique Politique

Philippe Goffin (MR): «Il y a urgence à instituer un lieu de dialogue avec la Justice»

Président de la commission Justice, le député MR Philippe Goffin entend les doléances de magistrats. Il défend le bilan gouvernemental, mais veut aussi renouer le dialogue avec le monde judiciaire. Impliquer le citoyen dans le processus de décision, quand il touche aux sujets de société. Et instaurer une vraie évaluation des lois touchant à la Justice.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 6 min

L’un après l’autre, de hauts magistrats interpellent le monde politique sur le manque de moyens humains dans la Justice, l’état de délabrement de certains bâtiments ou les carences informatiques. Et le personnel judiciaire en général est en train de se structurer pour porter un message cohérent et collectif. Les responsables politiques sont-ils prêts à l’entendre et à apporter des solutions concrètes ? Député fédéral et président de la commission Justice, le libéral Philippe Goffin tient à entrer en dialogue. Car il ne veut pas alimenter l’idée qu’une relation de méfiance s’est installée entre pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire, comme on l’entend parfois : «  Donner l’impression qu’on est dans une relation de méfiance est le pire des messages, lance-t-il. Et je n’ai pas envie de donner ce message-là.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, lundi 11 février 2019, 11:10

    Quand le MR se fout du monde... ils n'ont rien fait depuis 4 ans pour améliorer la justice

  • Posté par Bricourt Noela, lundi 11 février 2019, 7:57

    En clair ce Monsieur commence à s'inquiéter et essaie de temporiser et de semer le doute. Le Pouvoir Judiciaire est dans un état de grande détérioration; mais Monsieur Goffin semble l'ignorer et estimer que c'est au Judiciaire de prouver sa misère.

  • Posté par Vynckier Albert, lundi 11 février 2019, 1:13

    il est important que la justice soit bien rendue parce qu'en définitive, les criminels qui ont purgé leur peine se retrouve dans la société, lieu naturel pour un être humain mais c'est plus une vue de l'esprit qu'autre chose parce que si les peines sont justes, la prison ne permet pas de changer un criminel en un homme civilisé. il faudrait presque l'envoyer dans une société bis, une société plus dure où les flics tirent à vue, une sorte de dictature de l'ordre avec des codes différents mais c'est de la science-fiction.

  • Posté par Vynckier Albert, lundi 11 février 2019, 1:14

    une sorte de far-west

  • Posté par MANSVELT Thierry, dimanche 10 février 2019, 20:40

    Monsieur Goffin, vous avez été le complice de ce gouvernement pour réduire le budget de la Justice à une peau de chagrin à moins de 0,7% du PIB et jamais vous avez ouvert le débat. Maintenant que la législature se termine vous demandez un dialogue. Les experts judiciaires restent toujours en attente des engagements. Les problèmes sont connus : c'est un sous financement général et la main mise du politique.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs