Grève nationale du 13 février: la Stib s’attend à de fortes perturbations sur son réseau

©D.R
©D.R

La Stib s’attend à de fortes perturbations sur son réseau mercredi, jour de grève nationale, en raison de l’appel à la grève décrété par le front commun syndical. La société de transports en commun bruxelloise invite dès lors ses voyageurs à prendre leurs dispositions et à prévoir, si possible, une alternative aux transports publics pour leurs déplacements.

Les trois syndicats FGTB, CSC, CGSLB ont appelé à une grève nationale mercredi à la suite de l’échec des négociations relatives au nouvel accord interprofessionnel (AIP) pour la période 2019-2020. Les syndicats dénoncent la limitation à 0,8 % de la marge d’augmentation salariale pour les deux années à venir.

La Stib s’attend à ce que cette grève interprofessionelle ait un impact important sur son réseau. La circulation des trams, bus et métros risque d’être fortement perturbée, prévient-elle lundi.

Afin d’informer au mieux les voyageurs de l’état de la situation, la Stib ouvrira son contact center (070/23.20.00) dès 6h mercredi matin. Le site internet www.stib-mivb informera, lui, en continu les usagers, tout comme la page Facebook de l’entreprise (facebook.com/lastib) et le compte Twitter (@stibmivb).

SNCB, aéroports, bpost : le point sur les services en grève le 13 février

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    La taxe kilométrique, qui en veut?

  2. «
Die Welt
» a pu rencontrer à Moscou, dans une chambre d’hôtel, Edward Snowden, ancien espion et Américain sans passeport réfugié en Russie. L’homme a rendu publique en 2013 la surveillance de masse et globale des communications mise en place par les agences de renseignement américaines, la CIA et la National Security Agency NSA.

    Edward Snowden: «Je n’aurai plus jamais le contrôle de ce qui m’arrive»

  3. POLITICS ECOLO CHAIRMAN ELECTION

    Ecolo: les leçons du passé, pour éviter le ressac

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite