Accueil Monde Proche-Orient

Izzeldine Abuelaish, la paix en mémoire de ses filles

Il a perdu trois de ses filles tuées par deux obus de tanks israéliens qui visaient son appartement à Gaza en 2009 : Izzeldine Abuelaish, gynécologue de son état, veut qu’on rende justice, mais il n’en demeure pas moins porteur d’un message de paix et de réconciliation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Comment fait-il ? Où trouve-t-il son énergie, son courage ? Izzeldine Abuelaish, né dans un camp de réfugiés à Gaza, n’est pas un homme comme les autres. Voilà quelqu’un qui, en congé, parcourt le monde pour raconter son expérience, tragique, absurde, injuste, pour en tirer d’émouvantes leçons d’humanité. Encore faut-il être entendu et compris par qui de droit. Puisse-t-il l’être un jour…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs