Accueil Société

Racisme: les experts de l’ONU invitent la Belgique à s’attaquer à son passé colonial

Ce lundi, un groupe d’experts des Nations Unies sur les personnes d’origine africaine présentait son rapport, après une semaine de mission d’observation en Belgique. Ils recommandent notamment au gouvernement belge de présenter ses excuses pour les crimes commis durant la colonisation.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

I l semble qu’il y ait un mur du silence sur la colonisation. Afin qu’il y ait une vraie réconciliation, que le processus de décolonisation se poursuive, nous pensons que des excuses de l’État belge seraient un premier pas ». Ce lundi, un groupe d’experts des Nations Unies sur les personnes d’origine africaine présentait son rapport, après une semaine de mission d’observation en Belgique. Ses recommandations mettent l’accent sur le passé colonial de la Belgique, et sur la nécessité de s’y confronter pour mieux s’attaquer aux racines du racisme actuel auquel sont encore confrontées les personnes afrodescendantes.

1 Quel groupe d’experts ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Pire Bernard, vendredi 12 juin 2020, 8:30

    Les" experts" de l'ONU... Ce sont bien ces gens payés 10.000 euros nets par mois pour réfléchir à l'importance de Père Fouettard et donner des conseils de bien pensance ? Ceux qui ne paient pas d'impôt et parlent de solidarité ? Ceux qui vivent dans leurs ghettos internationaux sans fréquenter le menu fretin local sauf pour leur prendre leur logement parce qu'ils peuvent payer plus (et que par ailleurs c'est l'ONU qui paie le loyer (rental subsidy) ) ? Hé bien, leur avis, vous savez où je le classe ?

  • Posté par Bayens Remi, samedi 16 février 2019, 11:50

    Qui sont ces soi-disant 'experts' ? Veulent-ils réécrire l'histoire de tout l'humanité? Naipaul, prix Nobel de Littérature, a écrit dans son roman 'A bend in the river' dont le récit se passe à Kisangani à l'époque de Mobutu : 'Ideas from the past are smothered by the ideas of to-day' (Les idées du passé sont étouffées par les idées d'aujourd'hui).

  • Posté par Bayens Remi, samedi 16 février 2019, 11:42

    Naipaul (prix Nobel de Littérature) dans son roman 'A bend in the river' dont le récit se passe justement au Congo à l'époque de Mobutu écrit: Ideas from the past are smothered by the ideas of today (les idées du passé sont étouffées par les idées d'aujourd'hui). Qui sont ces experts de l'ONU ? Ne s'agit-il pas d'une fake commission ou fake news ? Incroyable.

  • Posté par Hubert Wynands, mardi 12 février 2019, 17:25

    Encore des comiques qui n’ont rien de mieux à faire

  • Posté par Deckers Björn, mardi 12 février 2019, 15:32

    Oups,... les commentaires ci-dessous démontrent... par l'absurde combien la recommandation de l'ONU est pleinement justifiée. Oui, nous ne sommes pas nous responsables nous mêmes. Vous et moi et Charles Michel n'étions pas né ou alors en culotte courte lors de l'indépendance du Congo, mais c'est bien la Belgique, notre pays et celui incarné par Charles Michel qui est responsable des atrocités commises en notre nom au Congo. Vos commentaires dénotent non pas le constat de votre irresponsabilité personnelle mais le refus de reconnaître la responsabilité de notre pays. Quand Jacques Chirac a reconnu la responsabilité de l'Etat français dans la rafle du Vel d'Hiv, (il avait huit ans à l'époque des faits), il n'a évidemment pas présenté des excuses en son nom personnel. Il a fait des excuses d'abord parce que quand on commet une faute, on présente des excuses et puis aussi pour faire réfléchir tout un chacun sur ses responsabilités à venir. La Belgique doit reconnaître que son comportement était innommable même si il paraissait juste aux contemporains (les allemands considéraient aussi comme juste le sort qu'ils réservaient aux juifs dans la période nazie, si c'était une excuse, ça se saurait). Confucius a dit : "Celui qui commet une erreur et ne la répare pas commet une autre erreur". Comment pouvons nous nous projetez positivement dans l'avenir sans reconnaître nos erreurs passées.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs