NBA: Russell Westbrook entre dans l’histoire, James Harden peut encore le faire

NBA: Russell Westbrook entre dans l’histoire, James Harden peut encore le faire
Photo News

L’immense Wilt Chamberlain, star de la NBA dans les années 1960, a perdu un de ses nombreux records individuels. Lundi soir, Russell Westbrook est devenu le premier joueur de l’histoire à aligner dix ’triple-double’ consécutifs en dix rencontres de la Ligue nord-américaine professionnelle de basket. Le meneur d’Oklahoma City a rendu une carte personnelle de 21 points, 14 rebonds et 11 assists. Ce record n’a pas été inutile car il a grandement contribué à la victoire du Thunder sur un concurrent direct Portland 120-111. L’autre grand bonhomme du côté d’OKC fut Paul George. L’ailier All-Star, qui n’a jamais été aussi fort, a lui aussi signé un triple-double (47 pts, 12 reb, 10 ast). OKC a conforté sa 3e place à l’Ouest (37 v-19 d).

James Harden a porté à 30 sa série consécutive de matchs au cours desquelles il a marqué au moins 30 points. L’arrière de Houston a dû attendre la fin de rencontre lors de la victoire de son équipe aux dépens de Dallas (120-104). The « Beard » a incrit 31 points (à 9/23 au tir, 8 reb, 7 ast, 5 stl) alors qu’il n’avait inscrit que 20 points à 3 minutes de la sirène finale. Il est encore loin des 65 rencontres à plus de 30 points alignées par Wilt Chamberlain au début des années 1960. Houston reste 5e à l’Ouest (33 v-23 d) mais a rejoint Portland 4e (33 v-23 d).

A l’Est, les trois leaders ont gagné. Milwaukee s’est repris après sa déroute à Orlando. Le premier de la classe (42 v-14 d) a gagné 99-112 à Chicago. Le retour de Giannis Antetokounmpo, auteur de 28 points, 17 rebonds et 8 passes décisives, n’y est pas étranger. Toronto (42 v-16 d) a aussi pu s’appuyer sur son All-Star Kawhi Leonard pour s’imposer. Les Raptors ont émergé 127-125 contre Brooklyn à 4 secondes de la conclusion sur un tir de l’ancien Spur. Indiana (38 v-19 d) a eu le nez fin en récupérant l’arrière Wes Matthews libéré par New York. Il a réussi deux tirs primés dans le « money time » qui ont pesé lourd dans la victoire des Pacers 99-90 contre Charlotte.

A l’autre bout du classement, Cleveland (12-45) a battu New York (10-46). Les Knicks en sont désormais à 17 défaites sans interruption, la pire série de leur histoire. La plus riche franchise de la NBA est bonne dernière au classement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous