Accueil Culture Scènes

«Singulier», le festival de l’art vivant, très vivant

Ce festival propose des expériences qui cassent les codes de la scène. Intime, tactile, virtuel, déambulatoire, participatif, à vivre seul ou en groupe : l’art vivant sort du cadre.

Du 14 au 17 février à l’Atelier 210 (Etterbeek).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Un tête-à-tête à travers un mur troué où l’on ne peut passer qu’un bras pour toucher à une histoire vraie ; un pique-nique collectif où l’on expérimente les lois de la physique ; une table de casino où l’on joue avec l’économie mondiale comme à la roulette russe. Un spectacle où le danseur n’est autre que la lumière qui vous traverse, caresse, enveloppe et déroute. Le résumé de la programmation du festival Singulier annonce clairement la couleur : pas question de ronronner bien sagement sur un gradin face à du théâtre tout cuit. L’idée serait plutôt de transformer le spectacle en expérience insolite, ludique, mobile et interactive.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs