Déchets, recyclage, gaspillage…: la chimie et la biologie à tous les étages pour les élèves de 3 à 15 ans

©
©

Discrètement mais sûrement, un autre chantier fondamental du Pacte d’excellence est en train d’aboutir : la refonte complète des référentiels de compétence.

Toujours à titre informatif – le travail doit encore être validé – voici quelques précisions sur le référentiel relatif aux « sciences ».

Tricot pour tout le monde en primaire

Chaque référentiel compte entre 100 et 150 pages de précisions sur le parcours d’apprentissage de l’élève. À titre informatif – le travail doit encore être validé par les instances officielles – voici quelques précisions sur le document relatif à la formation «manuelle, technique, technologique et numérique».

Le référentiel liste les contenus (ici le savoir-faire) et les attendus (ce qu’un élève doit, dans un monde idéal, être capable de mettre en œuvre). Exemples.

–Techniques et outils pour mesurer, fixer, assembler…: «on attend de l’élève qu’il sache appliquer des gestes techniques comme mesurer, contrôler, tracer, crocheter, tricoter, visser, agrafer, boulonner, coller, enfoncer, scier».

–Représenter un objet technologique: il doit être capable de «réaliser un croquis à main levée d’un objet technologique dans son cadre d’application».

–Gaspillage: il doit «utiliser rationnellement les consommables et les énergies et trier, dans leur cadre de production, les déchets recyclables, réutilisables, compostables et récupérables».

–Sur le volet numérique on attend de l’élève une capacité à «déterminer des mots-clés pour effectuer une recherche; à naviguer entre plusieurs documents, sites, applications ou logiciels; à pointer la source d’un contenu, à créer et nommer des fichiers pour permettre leur exploitation efficiente ultérieure; à déplacer, dupliquer ou supprimer un fichier etc.

Les sciences

Le référentiel liste les contenus (les savoirs) et les attendus (ce qu’un élève doit, dans un monde idéal, être capable de mettre en œuvre). Exemples.

– Matériaux à la surface de la terre : « préciser que les roches (matière minérale) sont composées de quelques minéraux et constituent le sous-sol. Préciser que le sol est constitué de fragments de roche, de vivants et de restes de vivants et que sa composition peut varier ».

– Déchets : « déterminer quelles sont les matières du sol d’origine animale et végétale. Décrire comment les matières du sol d’origine animale et végétale sont recyclées dans la nature. Citer et classer des déchets qui résultent de l’activité humaine. Citer des matières biodégradables et non biodégradables ».

– Cycle de vie d’un objet de consommation : être capable de « citer les étapes du cycle de transformation d’un produit de consommation et les présenter sous forme schématique, de l’extraction des matières premières à la valorisation des déchets ». Être capable aussi de « préciser les types de ressources utilisées au cours du cycle de transformation de ce produit ».

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  2. belgaimage-91136168-full

    In memoriam: les portraits des victimes du 22 mars

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

Chroniques
  • La même que moi, la même que la mienne…

    En matière de norme grammaticale, il est souvent difficile de trancher de manière péremptoire. Que penser, par exemple, de cette phrase : pour la même raison que moi , des milliers de manifestants seront dans la rue ce dimanche ? De nombreux francophones ne verront aucun problème dans cet énoncé ; mais il s’en trouvera qui préféreront : pour la même raison que la mienne.

    La deuxième formulation exprime une comparaison entre deux termes de même rang syntaxique (la même raison et la mienne), alors que la première corrèle un complément (la même raison) et le sujet (moi) d’un verbe sous-entendu. Cette dissymétrie, parfois ressentie comme peu soignée, ne peut être taxée d’incorrecte. Libre à vous d’en user de la même façon que moi. Ou que la mienne…

    La même question que lui ?...

    Lire la suite

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite