Grève nationale: tous les centres commerciaux fermés à Charleroi

Grève nationale: tous les centres commerciaux fermés à Charleroi

Un centre-ville désert, des transports collectifs urbains à l’arrêt, des piquets devant les portes des administrations et des commerces : Charleroi a des allures de ville morte ce mercredi 13 février.

Tous les centres commerciaux sont fermés : Belle Fleur à l’entrée sud de Charleroi, le complexe Cora à l’est, Ville 2 mais aussi City Nord que le front commun syndical n’avait jamais réussi à bloquer entièrement et le shopping Rive Gauche. « La mobilisation est maximale », confirme la secrétaire régionale CNE Isabelle Wanschoor. Le « verrouillage » de Rive Gauche a demandé la présence de plusieurs dizaines de grévistes, vu sa porosité : il compte pas moins de sept entrées piétonnes et un huitième accès par le parking que les militants ont entravé avec des palettes et des véhicules.« Hormis deux automobilistes qui ont essayé de forcer le passage -en vain, il n’y a eu aucun incident », confie un délégué Setca du secteur du Commerce.

Le gros de la mobilisation attendu vers 12h30

Pour des raisons de sécurité, des portes restent ouvertes mais on filtre les entrées. « Les synergies mises en place par les fédérations FGTB et CSC de Charleroi ne sont pas étrangères à ce succès », commentent le secrétaire fédéral du Setca Rudy Pirquet et Isabelle Wanschoor de la CNE. « Nous avons un QG commun, une liste de répartition des tâches pour une utilisation optimale des moyens, des groupes whatsapp pour suivre en direct ce qui se passe sur le terrain. »

Tôt en matinée, ça a chauffé sur les ronds-points des zonings de Fleurus et Heppignies entre les piquets et des usagers. On attend un maximum de monde sur la place Verte à partir de 12h30 devant les portes de Rive Gauche. Les leaders syndicaux Marie-Hélène Ska (CSC) et Robert Verteneuil (FGTB) ont rendez-vous avec les télévisions nationales pour un direct dans les JT de 13h.

>Charles Michel sur la grève nationale: «Il faut reprendre les négociations, il n’y a pas d’alternative»

Sur le même sujet
GrèveCharleroi (Hainaut)
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Si ça avait marché avec John Barry, je serais encore là à faire couler son bain et chauffer sa soupe de tortue.
»

    Les Racines élémentaires de Jane Birkin: «J’étais devenue quelqu’un de célèbre sans grand mérite»

  2. BELGA

    Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

  3. Affublé d’une veste en cuir marron élimée, appuyé à un déambulateur, Harvey Weinstein semble un vieil homme que l’on dirait centenaire, alors qu’il affiche tout juste 67 ans au compteur. © Photo News.

    Il se passe toujours quelque chose au procès de Harvey Weinstein

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite