Europa League: Genk et le Slavia Prague se quittent dos à dos (0-0) en seizièmes de finale aller (vidéo)

©Belga
©Belga

En match aller des 16es de finale de l’Europa League de football, Genk a fait match nul au Slavia Prague jeudi (0-0). Les Genkois ont débuté sans Alejandro Pozuelo cette rencontre face à des Tchèques, qui ont aligné un treizième match sans défaite toutes compétitions confondues. Le match retour est prévu le 21 février à 21 heures en terre limbourgeoise.

C’est sans Pozuelo relégué sur le banc que Philippe Clement a tenté d’infliger au Slavia Prague une première défaite à domicile en Europa League. D’emblée, les Tchèques ont laissé entendre qu’ils laisseraient la possession de ballon aux Genkois tout en coupant au maximum les angles. Les Praguois ont tenu leur pari en début de rencontre notamment grâce à Miroslav Stoch, qui a cadré le premier envoi (5e). Mais la surprise est venue des tribunes où les supporters tchèques ont lancé un impressionnant tifo alors que les Racingmen héritaient de leur premier coup de coin (13e).

Soutenus par leur public, les visités ont continué à avancer méthodiquement jusqu’à ce qu’un tir à l’aveugle de leur capitaine, Milan Skoda, heurte le poteau (19e). Genk avait du mal et Bryan Heynen a pris une carte jaune pour une faute sur Stock (26e). Toutefois, sous l’impulsion de Leandro Trossard, les Limbourgeois sont sortis de leur camp et un tir croisé du capitaine genkois d’un soir a également été renvoyé par le poteau (32e). Genk était lancé et sur un mouvement Dieumerci Ndongala-Casper Denorre, Ivan Fiolic a placé le ballon à côté du but (35e).

Pozuelo a fait le jeu

À la reprise, malgré la fumée déclenchée par des fumigènes, Genk a dessiné plusieurs belles combinaisons dont la finition était approximative. Sans doute pour y remédier, Clement a lancé Pozuelo dans la bagarre (57e). Mais c’est Skoda qui a donné chaud à Danny Vukovic d’abord via une reprise de la tête (57e), puis sur un tir (64e).

La montée au jeu de Pozuelo a quand même servi à quelque chose : l’Espagnol a distillé deux ballons que De Norre (43e) et Aly Samatta (74e) ont oublié de pousser au fond. Heureusement pour Genk, les réservistes adverses Mick van Buren, qui avait remplacé Skoda (76e), et Peter Olayinka (60e) n’étaient pas plus précis. Bien placé face au but, le Néerlandais a expédié le ballon à côté (81e) et le Nigérian(ex-Zulte Waregem) a propulsé le ballon au-dessus (87e).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le carnaval d’Alost suscite à nouveau la polémique.

    Carnaval d’Alost: le gouvernement israélien entre dans la polémique

  2. «
Le racisme est un poison, la haine est un poison. Et ce poison existe dans notre société
», a déploré la chancelière Angela Merkel, jeudi matin à Berlin.

    Double fusillade en Allemagne: un terrorisme qui vise la guerre civile

  3. Air connu
: «
La norme sociale est défaillante en Belgique. Les conducteurs ont trop tendance à se vanter de rouler vite. L’image de la vitesse au volant est trop positive
».

    Le Belge est toujours addict à la vitesse

La chronique
  • Parce que le racisme tue…

    A ceux qui se demanderaient pourquoi développer des plans de lutte contre le racisme, pourquoi réguler les propos haineux, pourquoi s’indigner, condamner et aussi poursuivre ceux qui stigmatisent l’autre, le traitent comme un inférieur, à ceux qui s’étonnent qu’on ne trouve pas drôles les saluts nazis ou les caricatures antisémites fussent-ils servis en plat de résistance dans un restaurant ou sur un char dans un cortège, l’Allemagne apporte, hélas à nouveau,...

    Lire la suite