Accueil Société Régions Bruxelles

Logement molenbeekois: des méthodes de contrôle jugées trop douces

L’audition du directeur général n’a pas convaincu les députés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

L’audition en commission parlementaire du directeur général de la SLRB (Société du logement de Bruxelles-Capitale, qui dispose notamment de la tutelle sur les Sisp, les Sociétés immobilières de service public) était attendue dans le cadre du dossier brûlant de la gestion chaotique du Logement molenbeekois, révélée le mois dernier à la suite d’un audit incendiaire dressé à son sujet par le bureau Ernst & Young. Les explications données par Yves Lemmens auront laissé à plusieurs commissionnaires un goût de trop peu.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs