Accueil Culture Livres

Foire du livre: le stand de l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo, Zineb El Rhazoui, saccagé

La journaliste vit sous protection policière depuis les attentats de Charlie Hebdo.

Temps de lecture: 1 min

Le stand de l’ancienne journaliste de Charlie Hebdo et militante, Zineb El Rhazoui, a été saccagé ce mercredi 13 février par un individu lors de la Foire du livre à Bruxelles. Le jeune homme en sac à dos aurait déjoué la sécurité.

©AFP
©AFP

Après avoir déchiré plusieurs ouvrages dont certains appartenant à la militante franco-marocaine, l’homme aurait laissé un papier sur lequel figure : « Sales fachos ». L’acte de vandalisme se serait passé ce mercredi vers 23h45. C’est le lendemain que les membres de la maison d’édition « Ring » ont découvert le stand « ravagé ». « Plusieurs plaintes pénales tomberont lundi matin », a prévenu la maison d’édition.

La journaliste Zineb El Rhazoui vit sous protection policière depuis les attentats de Charlie Hebdo.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Brasseur Michel, samedi 16 février 2019, 10:47

    Elle aurait peut-être pu se trouver un éditeur moins douteux...mais qui d'autre oserait la publier??? Bravo à cette dame (Zineb)!

  • Posté par delpierre bernard, vendredi 15 février 2019, 17:21

    On attend avec impatience la réaction courroucée de madame Delvaux mais s'insurger sur le choix de Francken qui a donné des visas humanitaires à des chrétiens persécutés, c'est quand même plus facile et moins dangereux que de faire éclater la vérité sur le comportement de fanatiques imbéciles ne faisant qu'appliquer à la lettre le texte du coran qui pourfend sans aucune ambiguïté les apostats, les laïcs et ne laisse aux gens du Livre (dans le meilleur des cas....) que la soumission honteuse assortie de vexations et de contributions et pour seule perspective une future conversion...

  • Posté par Goban Tanju, vendredi 15 février 2019, 17:09

    Un stand à la Foire du Livre a été saccagé. C'est un acte de vandalisme inadmissible. Mais pourquoi alors titré uniquement sur le nom de Zineb El Rhazoui? Ce n'est pas "son" stand mais celui de son éditeur qui a été vandalisé. On apprendra plus tard dans la l'article qu'il s'agit de la maison d'édition Ring, plutôt cataloguée à l'extrême droite, qui publie des auteurs phares de la fachosphère et des adeptes du grand remplacement. Un de ces auteurs justement, le dessinateur Maursault vient d'être condamné pour harcèlement. On peut se demander à juste titre pourquoi Mme El Rhazoui, ancienne de Charlie, qui se revendique d'un pensée libertaire, et bénéficie ces derniers jours d'une incroyable vitrine médiatique, s'est acoquinée avec un éditeur sulfureux, lui procurant une forme de respectabilité?

  • Posté par Philippe Arnould, vendredi 15 février 2019, 18:12

    Quant à la condamnation de Marsault, je vous invite à lire les propos de l'intéressé. https://www.facebook.com/OfficielMarsault/posts/2099548113485533?__tn__=K-R

  • Posté par Philippe Arnould, vendredi 15 février 2019, 18:01

    Vous détournez le sujet… Ça vous dérange ??? Ce n'est pas ring qui a été visé ici, mais Zineb. Je rappelle qu'elle doit vivre 24h/24 sous protection policière parce que depuis l'attentat, elle reçoit des menaces de mort régulièrement, parce qu'elle ose l'ouvrir. Qu'il y a plein de gens prêts à s'en prendre à elle, tout comme il y a plein de gens pour vouloir s'en prendre à Rushdie… C'est triste, tous ces gens qui se couchent devant l'intolérance… Quant à Ring, il est surtout inquiétant qu'il faille passer par eux pour publier des livres critiques envers des fanatismes religieux et idéologique qui écrasent les droits individuels. Il est inquiétant qu'il n'y ait plus que l'extrême droite pour défendre les principes des lumières.

Plus de commentaires

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs