JO 2020: des équipes coréennes unifiées envisagées dans quatre sports

JO 2020: des équipes coréennes unifiées envisagées dans quatre sports
EPA

Le Comité international olympique et les deux Corées envisagent la participation d’équipes coréennes unifiées dans quatre sports, à savoir le basket-ball, le hockey sur gazon, le judo et l’aviron aux Jeux olympiques de Tokyo-2020, a annoncé vendredi le CIO.

A la demande des Comités nationaux olympiques nord et sud-coréens, le CIO « va continuer d’étudier » avec les fédérations internationales concernées la participation aux phases de qualification d’équipes féminines unifiées en basket-ball et en hockey sur gazon, d’une autre dans l’épreuve mixte de judo et d’équipages unifiés dans quatre catégories en aviron, à la fois chez les hommes et les femmes : quatre sans barreur, quatre de couple et le huit.

«  La participation de ces équipes coréennes unifiées aux JO de Tokyo 2020 doit passer par une qualification », a bien insisté le CIO.

Une réunion tripartite entre le président du CIO Thomas Bach, les ministres des sports nord et sud-coréens et les présidents de chaque comité national olympique s’est déroulée vendredi matin au siège du CIO.

Le hockey sur glace féminin déjà mis à l’honneur

L’objectif était d’étudier la possibilité d’engager des équipes unifiées à la fois pendant les phases qualificatives et pendant les JO de Tokyo.

Les différentes parties vont « poursuivre » les discussions et « tout résultat nécessitera l’approbation de la Commission exécutive du CIO » qui se réunit à Lausanne du 26 au 28 mars prochain, a précisé l’instance.

Après des années de fortes tensions, les deux Corées avaient défilé sous un drapeau unique lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en 2018 et une équipe coréenne unifiée avait participé au tournoi de hockey sur glace féminin.

Depuis ces JO de Pyeongchang, plusieurs équipes unifiées ont marché dans les pas des hockeyeuses, en judo, basket-ball ou handball.

D’autres sports, comme le hockey sur gazon ont annoncé leur volonté de présenter des équipes coréennes unifiées, à la fois dans les phases qualificatives et durant le tournoi olympique.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour la première fois depuis des temps immémoriaux, on aura vu un vrai mouvement citoyen bousculer totalement l’agenda politique et imposer le thème du climat. © Photo News.

    Elections 2019: non, cette campagne n’était pas ennuyeuse

  2. © Photo News

    Elections 2019: les programmes des partis à la loupe

  3. liste citoyenne

    Elections 2019: les mouvements citoyens vont-ils exister?

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Un an de RGPD. Et de culture numérique européenne

    Le 25 mai 2018 entrait en vigueur l’un des textes majeurs de cette législature européenne : le RGPD. Né dans la douleur, quelques mois après le traumatisme Cambridge Analytica, ce Règlement général sur la protection des données affichait haut et fort ses ambitions. En gros : réguler l’usage de ce nouveau carburant de l’économie numérique. Et empêcher ses acteurs de fouiller indûment dans les tiroirs de notre intimité. Le RGPD consacrait en quelque sorte un droit bétonné depuis 1948, celui du respect de la vie privée....

    Lire la suite