Les hôtels bruxellois pourront à nouveau être classifiés par le nombre d’étoiles

© Photo News
© Photo News

Les hôtels de la capitale, officiellement enregistrés, qui le souhaitent pourront bientôt à nouveau afficher le degré de confort officiellement reconnu de leur établissement en indiquant le nombre d’étoiles dont celui-ci est en droit de se revendiquer. Le parlement bruxellois a donné son feu vert vendredi, à l’unanimité, à un projet d’ordonnance qui permettra au gouvernement de définir les paramètres d’un futur classement de ce type. Les Verts et le PTB se sont abstenus.

Ce classement non obligatoire constituera un outil de positionnement sur le marché pour l’exploitant.

L’établissement d’hébergement touristique pourra obtenir la reconnaissance d’un niveau de confort s’il répond à un ensemble de critères de classement qui seront déterminés par le gouvernement bruxellois par voie d’arrêté.

Le gouvernement bruxellois a décidé de retenir comme grille de classification, les critères « hotelstars 2015 », établis par l’Hotelstars Union, une organisation qui regroupe les associations d’hôtels, restaurants, et cafés en Europe.

La Flandre et la Wallonie y ont déjà adhéré.

L’évaluation sera réalisée par l’administration.

Les logements Airbnb pas concernés

Un des objectifs de l’ordonnance est de pouvoir rapidement – et à nouveau – offrir aux exploitants d’établissement d’hébergement touristique enregistrés sous la catégorie « hôtel » la possibilité d’obtenir le classement de leur établissement par nombre d’étoiles. Ce n’était plus possible depuis la dernière réforme de l’Etat et le transfert du tourisme à la Région.

Conséquence : comme celui d’une dizaine d’établissements hôteliers classés sous le régime flamand, le niveau de confort de 184 établissements, classés sous le régime de la CoCoF n’est plus contrôlé depuis 2014. Les nouveaux établissements hôteliers ne bénéficient quant à eux d’aucun classement.

Les étoiles seront octroyées aux établissements hôteliers enregistrés, à une date fixée dans l’arrêté d’exécution, qui sera adressé pour avis au Conseil d’Etat la semaine prochaine, a précisé vendredi le ministre-président Rudi Vervoort.

À noter que sont visés par l’ordonnance, non seulement les hôtels, mais aussi d’autres formules de type apparthotels, résidence de tourisme, campings…, mais pas les logements mis en location via Airbnb.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. La nouvelle du vote en commission parlementaire a été accueillie avec satisfaction par les militants pour le climat qui ont quitté leur campement de la place du Trône à Bruxelles.

    Loi climat: la réforme de la Constitution, une victoire à la Pyrrhus?

  2. Skeyes annonce à nouveau un mouvement de grève
: c’est pour ce mercredi à Charleroi entre 8 et 10 heures du matin.

    Grève des contrôleurs du ciel: encore des actions ce mercredi

  3. Raymond Behr, mis à l’honneur par Philippe et Mathilde, à l’occasion de la cérémonie de commémoration au Mémorial de la guerre de Corée.

    Visite d’Etat en Corée: Philippe citoyen d’honneur, Raymond citoyen mis à l’honneur

Chroniques
  • Lettre du Brexit: «Les fantômes et les excentriques font bon ménage»

    Par Marc Roche

    Pour suivre la manifestation du « People’s Vote » en faveur d’un deuxième référendum sur le Brexit, je m’étais posté devant le 10 Downing Street. L’emplacement était bien choisi. Le million de marcheurs du « People’s Vote » (chiffre au pifomètre) qui défilaient entre Hyde Park et Trafalgar square dans une atmosphère joyeuse n’avaient d’yeux que pour la résidence du Premier ministre, symbole par excellence du bourbier actuel.

    Pourtant, le vrai pouvoir par ces temps tourmentés du Brexit n’est plus niché dans la modeste maison de briques au bout d’une petite rue fermée au trafic. L’élégant bâtiment de style géorgien adjacent à « Number Ten » tire dans l’ombre toutes les ficelles du largage des amarres. Seule une plaque discrète à l’entrée indique le mystérieux occupant des lieux : le Cabinet Office.

    Au confluent du « triangle d’or » monarchie-gouvernement-parlement, la haute fonction publique britannique s’enquiert peu des apparences du pouvoir. Exerçant sa mission à l’écart de la lumière des projecteurs, le...

    Lire la suite

  • Climat: Ô Miroir, suis-je du bon côté de l’histoire?

    Ceux qui, dans le monde politique, pensaient que les petits jeunes du climat et tous ceux qui protestent avec eux depuis des semaines allaient faire trois petits tours et puis rentrer à la niche, en sont pour leurs frais. Certains en ont même perdu leur boussole climatique. Ainsi le MR, qui en quelques semaines a cafouillé dans son attitude sur la loi climat et la révision de la constitution. Un ours polaire n’y retrouverait pas ses jeunes…

    La cause de ces changements de cap ? Ne cherchez pas...

    Lire la suite