Accueil Société

Nemmouche renié par les siens: «Il a sali notre nom de famille»

La grand-mère et la tante ne sont pas venues témoigner en faveur de l’accusé. Sa famille avait perçu les signes de radicalisation mais ne s’était pas vraiment inquiétée. Jusqu’à son départ pour la Syrie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

La cour s’est retrouvée confrontée, pour ce dernier jour consacré aux auditions des proches, à une défection générale des témoins de moralité de Mehdi Nemmouche. Tous occupés, tous grippés ? Certains ont fait parvenir des certificats médicaux attestant de leur inaptitude à comparaître. Les autres ont ignoré la convocation.

Les parties ont donc dû se satisfaire de la lecture des P-V d’auditions pour se forger une opinion sur la personnalité et le contexte social et familial du principal accusé.

Les confidences les plus attendues étaient sans nul doute celles de la grand-mère de Mehdi Nemmouche. Celle qu’il appelle sa maman et qu’il entend protéger – ne cesse d’avancer la défense pour justifier son refus de collaborer avec la justice – en gardant le silence.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Christian BOULET, samedi 16 février 2019, 8:16

    La famille de Nemmouche est plus digne et lucide que ses avocats, de toute évidence !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs