Grand Baromètre: les écologistes première famille politique de Belgique

Grand Baromètre: les écologistes première famille politique de Belgique

La vague verte amorcée lors des élections communales du mois d’octobre dernier va-t-elle se transformer en tsunami ? Un retournement de tendance est toujours possible avant le triple scrutin – fédéral, régional et européen – du 26 mai prochain. Mais si les leçons de notre Grand Baromètre Ipsos-Le Soir-RTL-TVI-VTM-Het Laatste Nieuws se confirment, les écologistes deviendraient la première force politique à la Chambre avec 29 sièges, un de plus que la N-VA.

Ecolo confirme en effet sa première place à Bruxelles (19,9 % des intentions de vote) et progresse toujours en Wallonie (16,8 %). Groen devient le deuxième parti de Flandre (15,6 %) et devance désormais le CD&V.

Par le passé, les écologistes ont connu la déconvenue de sondages prometteurs qui ne se concrétisaient pas dans les urnes. S’ils parviennent à faire mentir cette mauvaise habitude, ils peuvent rêver de décrocher une première ministre-présidence (à Bruxelles), voire le 16 rue de la Loi.

► Gare aux (dé)gelées tardives!: notre analyse sur Le Soir+

Méthodologie

Cette vague de 2.550 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 995 en Wallonie, 996 en Flandre et 559 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale, a été réalisée du 5 au 11 février 2019. Les interviews ont eu lieu en ligne. La marge d’erreur maximale, pour un pourcentage de 50 % et un taux de confiance de 95 % est de +– 3,1 en Wallonie et en Flandre et de +– 4,1 à Bruxelles. Affiliations : ESOMAR, Consumer Understanding Belgium.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous