Accueil Belgique Politique

Charles Michel prend la présidence du MR, Olivier Chastel tête de liste à l’Europe (vidéo)

Olivier Chastel a présenté ce lundi les têtes de liste pour les élections fédérales, régionales et européennes de mai prochain.

Temps de lecture: 2 min

Le président du MR, Olivier Chastel, a présenté ce lundi les têtes de liste pour les élections de mai prochain. Il a annoncé lors du Conseil qu’il souhaitait se consacrer pleinement à la campagne européenne et qu’il ne poursuivrait donc pas son mandat de président du MR.

Il confie cette mission au Premier ministre, Charles Michel, qui récupère donc ce poste qu’il occupait avant les dernières élections. Charles Michel poursuivra sa mission de Premier jusqu’à la fin des affaires courantes, précise Olivier Chastel.

L’ensemble du projet de programme pour les élections du 26 mai prochain sera par ailleurs consultable sur le site du MR dès ce mercredi. Il sera soumis à l’avis de tous les citoyens, membres ou non du MR, notamment à l’occasion de deux congrès régionaux à Namur le 24 février et à Bruxelles le 28 février. Ce projet sera ensuite voté le 24 mars.

Listes fédérales

Bruxelles  : Didier Reynders (2ème  : Sophie Wilmès)

Brabant wallon  : Charles Michel

Namur  : David Clarinval

Luxembourg  : Benoît Piedboeuf

Liège  : Daniel Bacquelaine

Hainaut  : Denis Ducarme (2ème  : Marie-Christine Marghem)

Listes régionales

Bruxelles  : Françoise Schepmans (2ème  : Vincent Dewolf)

Brabant wallon  : Valérie De Bue

Namur  : François Bellot (Dinant-Philipeville) et Gilles Mouyard (Namur)

Luxembourg  : Willy Borsus

Liège  : Philippe Dodrimont (Liège) – Pierre-Yves Jeholet (Verviers) – Caroline Cassart (Huy-Waremme)

Hainaut  : Jean-Luc Crucke (Tournai-Ath-Mouscron) – Jacqueline Galant (Mons) – Olivier Destrebecq (La Louvière-Soignies) – Nicolas Tzanetatos (Charleroi-Thuin)

Liste européenne

Olivier Chastel (2ème  : Frédérique Ries)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Deckers Björn, mardi 19 février 2019, 7:48

    Charles Roosemont et Jean-Louis Brassiene. Je vois que vous aimez donner la leçon au PS parce que Paul Magnette se présente à l'Europe en annonçant qu'il ne siégera pas. Et que faites vous de Didier Reynders qui postule au Conseil de l'Europe et ne siégera donc probablement pas non plus? Ce qui est dans votre assiette M. Brassiene, n'est probablement pas plus digeste que dans celles de ceux que vous dénoncez. Mêlez vous donc de la vôtre!

  • Posté par Ancion Eric, lundi 18 février 2019, 17:38

    Félicitations Olivier, vous avez décroché le mandat le plus attractif. Un travail pas trop surveillé et compris par les électeurs, un bon salaire et la vie en France même s'il y a des gilets jaunes. Bonne chance Je suis à votre disposition pour de bonnes adresses.

  • Posté par BRASSIENE Jean-Louis, lundi 18 février 2019, 16:41

    Tous les partis de l'opposition ont fait des pieds et des mains fin de l'année dernière pour le gouvernement Michel tombe ou passe en affaires courantes. Ils ont eu ce qu'ils voulaient dans les conditions que l'on sait, les partis étant en campagne dès l'instant où le Roi accepta de passer en affaires courantes. Ce n'est plus au gouvernement que la partie se joue, mais au Parlement avec le système tarabiscoté des majorités dites "alternatives" Et le Premier dans tout ça? Il est pieds et poings liés, condamné à faire de la figuration. Sa décision, bien qu'inhabituelle dans le paysage politique belge, n'est pas plus choquante qu'un type qui se présente tête de liste aux européennes et décrète tout de go qu'il ne siégera jamais. Super pour les femmes qui y sont depuis des lustres et sont clairement reléguées à des seconds rôles. Alors, quand je lis et que j'écoute les hauts cris et leçons de morales des un(e)s et des autres, qu'ils regardent d'abord dans leur assiettes car ce qu'ils y verront est plutôt indigeste.

  • Posté par Roosemont Charles, lundi 18 février 2019, 16:30

    Une fois de plus, on voit ici certains internautes faire la critique du MR et de ses têtes de liste . Et on y va "à fond la caisse" pour critiquer le fait que le parti met ses "faiseurs de voix" en avant.Et ce n'est pas comme certains qui se mettent sur la liste et qui annoncent déjà qu'ils ne siégeront pas là où ils se présentent, même s'ils ont dans leur parti,montrer les dents contre ceux qui ne voulaient pas trop se sacrifier. Voyez où je veux en venir.En attendant, il s'agit ici de sauver ce qui a été réalisé pendant les 5 dernières années. Avec entre autres un dossier tellement difficile que celui des pensions où pour des raisons hyper populistes, on en arrive à remettre en question la nécessité d'une réforme indispensable et là, tout le monde est d'accord. L'amélioration du "salaire poche" c'est aussi au MR , seul francophone en piste , qu'on le doit et même si pour cela, certains mettent cette évidence en question.Alors , oui, les derniers sondages ,ne sont pas bons pour le parti. Il faut donc que "ses stars "aillent au charbon.Avec Michel pendant la campagne à la télé pour répondre aux Paul, Zakhia, Jean Marc , ou même la dinosaure de Lasne, et avec des gens compétents sur toutes les listes. A propos, c'est Chastel qui en son temps prépara le pays à sa présidence du conseil . alors que l'Europe ne l'intéresse pas ???Vous êtes sûr , Mr Dagnain?

  • Posté par Lambert Guy, lundi 18 février 2019, 16:12

    Donc, si je comprends bien, Mr Chastel quitte la présidence du MR parce qu"il "veut se consacrer pleinement à la campagne européenne et Mr Michel prend la présidence du MR parce qu'il ne veut plus se consacrer pleinement à son rôle de premier ministre d'un pays?

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Enquête Les communes wallonnes devront se montrer plus transparentes

« Le Soir » et « Le Vif » ont mené l’enquête auprès des 281 communes wallonnes et bruxelloises, pour voir s’il était possible pour un citoyen d’obtenir des informations précises avant chaque conseil communal. Verdict : non, dans une grande majorité des cas. Mais un décret wallon à l’initiative du CDH, appuyé par la majorité, va changer la donne.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs