Charles Michel prend la présidence du MR, Olivier Chastel tête de liste à l’Europe (vidéo)

Charles Michel prend la présidence du MR, Olivier Chastel tête de liste à l’Europe (vidéo)
LESOIR

Le président du MR, Olivier Chastel, a présenté ce lundi les têtes de liste pour les élections de mai prochain. Il a annoncé lors du Conseil qu’il souhaitait se consacrer pleinement à la campagne européenne et qu’il ne poursuivrait donc pas son mandat de président du MR.

Il confie cette mission au Premier ministre, Charles Michel, qui récupère donc ce poste qu’il occupait avant les dernières élections. Charles Michel poursuivra sa mission de Premier jusqu’à la fin des affaires courantes, précise Olivier Chastel.

L’ensemble du projet de programme pour les élections du 26 mai prochain sera par ailleurs consultable sur le site du MR dès ce mercredi. Il sera soumis à l’avis de tous les citoyens, membres ou non du MR, notamment à l’occasion de deux congrès régionaux à Namur le 24 février et à Bruxelles le 28 février. Ce projet sera ensuite voté le 24 mars.

Listes fédérales

Bruxelles  : Didier Reynders (2ème  : Sophie Wilmès)

Brabant wallon  : Charles Michel

Namur  : David Clarinval

Luxembourg  : Benoît Piedboeuf

Liège  : Daniel Bacquelaine

Hainaut  : Denis Ducarme (2ème  : Marie-Christine Marghem)

Listes régionales

Bruxelles  : Françoise Schepmans (2ème  : Vincent Dewolf)

Brabant wallon  : Valérie De Bue

Namur  : François Bellot (Dinant-Philipeville) et Gilles Mouyard (Namur)

Luxembourg  : Willy Borsus

Liège  : Philippe Dodrimont (Liège) – Pierre-Yves Jeholet (Verviers) – Caroline Cassart (Huy-Waremme)

Hainaut  : Jean-Luc Crucke (Tournai-Ath-Mouscron) – Jacqueline Galant (Mons) – Olivier Destrebecq (La Louvière-Soignies) – Nicolas Tzanetatos (Charleroi-Thuin)

Liste européenne

Olivier Chastel (2ème  : Frédérique Ries)

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  2. belgaimage-91136168-full

    In memoriam: les portraits des victimes du 22 mars

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite