Une photo de Trump au «bar à omelette» de son golf privé en pleine «urgence nationale» fait polémique

© AFP
© AFP

C’est une nouvelle polémique à laquelle le président américain doit faire face. Alors qu’il vient de décréter « l’urgence nationale » pour boucler le financement de son mur à frontière avec le Mexique, Donald Trump s’est accordé un petit moment de détente dans son golf privé de Floride.

Un journaliste de « Cheddar », média économique américain, a posté une photo ce samedi du milliardaire en habit de golf au « bar à omelette » du golf, près de sa résidence de Mar-a-Lago. Ce n’est pas la première fois que le président prend le temps de se reposer en Floride, déclenchant de nombreuses critiques.

Il n’en fallait pas plus pour susciter de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

« Ce qui est drôle dans cette photo selon moi c’est le poster de Trump derrière avec dix ans de moins. Je crois qu’elle vient d’une vieille publicité pour Walgreens qui disait : ’peux-tu faire le chemin à pied ?’, pour encourager les gens à marcher. Mais leur porte-parole prend une voiture de golf pour traverser la route ».

« Cette tenue de golf couleur chair est la vraie urgence nationale »

« Quelqu’un peut-il demander à Trump pourquoi il sert du ketchup Heinz au bar à omelette dans une résidence où les frais d’inscription s’élèvent à 200.000 dollars ? »

« Rien ne veut plus dire ’urgence nationale sans précédent’ qu’un samedi paisible au bar à omelette »

« On est en urgence nationale… Plus de fromage s’il vous plaît »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bars et boîtes de nuit|Floride|Donald Trump
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20160331-G6VKJE 2016-03-31 07:30:31

    Commémorations: victimes, secouristes, policiers, politiques nous racontent leur journée du 22 mars

  2. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite