Accueil Opinions

Rik Coolsaet: «Toute personne libérée n’est pas une bombe à retardement»

Pour le Pr Rik Coolsaet, expert en radicalisation, il faut rapatrier les djhadistes belges de manière structurée et les traduire en justice.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 4 min

Pour Rik Coolsaet, voir les djihadistes belges s’évanouir dans la nature en Syrie ou en Irak serait la pire des choses en termes de sécurité.

Le Belgique doit-elle rapatrier ses « nationaux » partis rejoindre Daesh ou les risques sont-ils trop importants ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs