Greg Van Avermaet 3e de l’étape au Tour d’Oman: «Pas grand-chose à faire contre Lutsenko»

@News
@News

Greg Van Avermaet (CCC) a dû se contenter de la 3e place lundi à l’arrivée de la 3e étape du Tour d’Oman cycliste (2.HC). « Il n’y avait pas grand-chose à faire contre Lutsenko (le vainqueur, ndlr) », a-t-il expliqué par la suite. « Mais je suis satisfait de la condition et je dois surtout m’en souvenir. »

La victoire ne semble pas être au programme de Van Avermaet pour l’instant à Oman. Dimanche à Al Bustan, il a fini 15e et lundi à Qurayyat, 3e. « Mais je suis super satisfait », a-t-il dit après coup. « Avec une telle arrivée, c’est difficile pour moi de gagner. C’est vraiment monté très fort et je ne peux pas m’en vouloir beaucoup. Lutsenko roule actuellement à un autre niveau. J’ai essayé, je finis troisième, je ne pense pas qu’il faille tirer beaucoup de conclusions pour les classiques. Je me sens bien. Lutsenko est fort ici, mais il l’était aussi l’année dernière et après cela, ses résultats n’ont pas été impressionnants dans les classiques. J’espère donc que ce sera à nouveau le cas en 2019. Je suis particulièrement satisfait de ma propre performance. »

Dans la finale, la dernière côte a été empruntée à deux reprises. Juste avant le premier passage, le peloton a été scindé en bordures. « En fait, nous étions en tête avec beaucoup de gars de l’équipe, mais au début, je n’étais pas dans la bordure », a dû admettre Van Avermaet. « J’ai rejoint alors le premier peloton, mais après cela, j’ai dû récupérer de cet effort. Dans cette première ascension, Lutsenko a poussé fort et je savais déjà que ce serait difficile. Mais j’accompagne quand même les meilleurs dans une telle ascension et je dois m’en souvenir. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Il a remporté la Schwalbe Classic Adelaide ce dimanche. @News

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Caleb Ewan veut frapper d’entrée

  • @News

    Par Stéphane Thirion

    Route

    Sam Bennett, la nouvelle attraction de Deceuninck

  • Les coureurs de Circus-Wanty-Gobert peaufinent leur condition à Alfas del Pi.

    Par Eric Clovio, Envoyé spécial à Alfas del Pi

    Route

    Pour Circus-Wanty Gobert, le printemps sera chaud

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  3. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite