Accueil Société

Mehdi Nemmouche, «terroriste intellectuel»

Un juré récusé. Début des plaidoiries des parties civiles. L’avocat de la maman d’Alexandre Strens dénonce le « procès fait aux victimes ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Ce fut un événement in fine sans importance mais qui en dit long sur la pression qui pèse sur le procès Nemmouche contraint de s’accommoder, depuis son ouverture le 10 janvier, du mutisme de l’accusé. Lequel promet de révéler, toujours plus tard, les preuves éclatantes de son innocence. A ce jeu-là, un juré a dû être récusé après s’être laissé impressionner, hors de l’audience, par un témoignage fantasque auquel il aurait eu égard (lire par ailleurs). Six heures ont été nécessaires pour crever, dans une hilarité empreinte de soulagement, l’abcès de cette péripétie témoignant, quand même, que les thèses complotistes de la défense de l’auteur présumé de l’attentat commis au Musée juif de Belgique, le 24 mai 2014, ont, ci et là, une écoute.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dubois Raymond, mardi 19 février 2019, 14:11

    Que veut dire le mot "intellectuel " ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs