Ligue des champions: Atlético-Juventus, Ronaldo revient hanter Griezmann

Ligue des champions: Atlético-Juventus, Ronaldo revient hanter Griezmann

Antoine Griezmann pensait être débarrassé de Cristiano Ronaldo, son tourmenteur attitré, parti pour l’Italie. Mais le Portugais revient hanter le Français mercredi en huitième aller de Ligue des champions entre l’Atlético Madrid et la Juventus Turin, prétendants déclarés au sacre européen (21h00).

Au stade Metropolitano de Madrid, les deux clubs s’affrontent avec l’objectif affiché de revenir sur cette même pelouse le 1er juin pour la finale. Forcément, il y aura un grand déçu à l’issue du huitième de finale retour à Turin le 12 mars. Et Griezmann espère qu’il ne passera pas une nouvelle fois à la trappe face à l’impitoyable Ronaldo, qui l’avait battu en finale de la C1 2016 avec le Real Madrid, puis en finale de l’Euro-2016 avec le Portugal. En décembre, le champion d’Europe a encore supplanté le récent champion du monde au classement du Ballon d’Or : « CR7 », quintuple lauréat, a fini deuxième derrière Luka Modric, et devant « Grizi », dépité.

Griezmann (27 ans) veut croire qu’il finira par prendre l’ascendant sur l’encombrant Ronaldo (34 ans). Et pour devenir le meilleur joueur du monde, pas le choix, il faut briller en Ligue des champions !

« Je suis sur le bon chemin, j’ai fait deux podiums », a dit le Mâconnais, déjà troisième du Ballon d’Or en 2016. « Il faut que je travaille, que je joue bien sur le terrain et après on verra. »

« Griezmann est extraordinaire »

Ayant repoussé l’offre du FC Barcelone l’été dernier, Griezmann assume son rang de star à l’Atlético : il vient de marquer neuf buts sur ses onze dernières apparitions toutes compétitions confondues.

« Griezmann est un joueur extraordinaire, qui s’adapte à tous les besoins de l’équipe », a dit samedi l’entraîneur Diego Simeone après son but victorieux contre le Rayo Vallecano (1-0). Au passage, le Français a dépassé la légende Fernando Torres comme cinquième meilleur buteur de l’histoire du club (130 buts), pas si loin du record de feu Luis Aragones (172 buts). « C’est un honneur de continuer à écrire l’histoire de l’Atlético Madrid et d’apparaître parmi des noms aussi légendaires », a réagi Griezmann.

Par malheur pour le Français, l’inoxydable Cristiano Ronaldo ne semble donner aucun signe de fléchissement. Rapidement intégré à Turin, le Portugais compte déjà 19 buts en 24 journées de Championnat d’Italie, dont il est le meilleur marqueur.

Réalisme à l’italienne

Mercredi, il revient à Madrid un mois après sa condamnation par la justice espagnole à une lourde amende pour fraude fiscale… et sept mois après son départ du Real Madrid.

Sous le maillot merengue, l’Atlético lui a souvent réussi : 22 buts en 31 matches. Et en Ligue des champions, « CR7 » est tout simplement le meilleur buteur de l’histoire de la compétition (121 buts). C’est pour gagner la C1 que la Juve, finaliste en 2015 et 2017, est allée chercher Ronaldo. Finaliste en 2014 et 2016, l’« Atleti » rêve aussi du trophée : pour cela, il a édifié un stade flambant neuf et retenu à prix d’or Griezmann et Simeone, qui vient de prolonger jusqu’en 2022.

Problème : la forteresse Metropolitano n’est plus imprenable cette saison (défaite 3-1 dans le derby face au Real) et les « Colchoneros » viennent de traverser leur pire période en 2018/2019 avec deux défaites d’affilée.

Biberonné au réalisme à l’italienne, Simeone a néanmoins construit une redoutable machine à faire déjouer l’adversaire. Cela fonctionnera-t-il contre la Juventus, aussi solide et efficace que l’Atlético ?

Pour déboulonner la « Vieille Dame », l’entraîneur argentin a récupéré le revenant Diego Costa (opéré d’un pied), qu’il pourrait associer en attaque à Griezmann, à moins qu’il ne préfère Alvaro Morata, recrue phare de l’hiver et ancien de la Juve.

Quant à son homologue Massimiliano Allegri, il est confronté à des choix assez similaires. Lui aussi a sous la main un ex-attaquant de l’équipe d’en face, Mario Mandzukic. Le Croate jouera, ce qui est moins sûr pour Paulo Dybala, en balance avec Federico Bernardeschi.

Et puis il y a un incontournable, comme Griezmann : Cristiano Ronaldo.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le service d’aide aux victimes, gratuit, est accessible aux jurés d’assises, qui y sont orientés à leur demande.

    Assassinat de Valentin: «la perte de l’innocence» face à l’horreur

  2. 494162 (2)

    Svetlana Aleksievitch, autrice de «Tchernobyl»: «La série a le mérite d’avoir réveillé la conscience environnementale»

  3. Mark Hofmann en 1984.

    Simon Worrall: «Mark Hofmann était un génie des fake news»

Chroniques
  • Communisme et fascisme, même combat, même bilan?

    Que les mouvements de gauche extrême (Mélenchon, Podemos, PTB…) inquiètent certains, c’est logique : leurs programmes proposent une taxation des plus hauts revenus, la sortie des traités internationaux, bref, un virage à gauche toute d’une politique dans les pays européens qui, même avec des gouvernements socialistes, est majoritairement libérale depuis très longtemps. Une politique qui a lentement mais sûrement mis à mal les services publics, renforcé les grandes fortunes, favorisé les entreprises multinationales et creusé les disparités de revenus, en érodant sans cesse la classe moyenne. Que ces programmes soient partiellement irréalistes, c’est une vérité qui frappe l’ensemble des programmes de campagne ; mais nul ne peut nier qu’ils mettent le doigt sur des injustices réelles (l’absence de taxation sérieuse des multinationales, les disparités sociales, la précarisation des plus faibles…).

    Le cordon sanitaire

    Il n’empêche, nombreux sont celles et ceux qui appellent à un boycott de ces partis...

    Lire la suite

  • Tension dans le Golfe: mais qui met donc de l’huile sur le feu?

    D’inquiétants incidents se multiplient dans le Golfe. Après des attaques contre trois pétroliers il y a un mois, ce jeudi c’est un méthanier japonais et un pétrolier norvégien qui ont subi d’importants dommages après avoir été les cibles d’attaques non revendiquées. Cette tension exacerbée est aussi à l’origine d’une flambée des prix de l’or noir…

    Mais qui a attaqué ces navires marchands ? En mai comme cette semaine, les Etats-Unis et notamment un certain Donald Trump ont promptement pointé un...

    Lire la suite