Accueil Sciences et santé

Sida: le dépistage gratuit au planning familial

Se dépister sans rendez-vous et dans l’anonymat le plus complet. C’est la nouvelle offre que lance aujourd’hui la Fédération laïque de centres de planning familial.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Se dépister sans rendez-vous et dans l’anonymat le plus complet. C’est la nouvelle offre que lance aujourd’hui la Fédération laïque de centres de planning familial. Pourquoi ? Si le VIH est aujourd’hui très bien pris en charge sur le plan médical, ce qui permet de le faire passer d’une maladie mortelle à coup sûr à une maladie chronique non mortelle, le dépistage parmi les populations les plus touchées par cette épidémie reste encore insuffisant. Ces populations sont principalement les gays, bisexuels et autres hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes. Cette insuffisance est double, tant au plan de sa précocité que de sa fréquence. En effet, en 2017, en Belgique, il y a encore 36 % de dépistage tardif, ce qui signifie que le malade peut avoir contaminé plusieurs partenaires avant de connaître son statut viral. A cela s’ajoute, la recrudescence de certaines IST comme la gonorrhée, la chlamydia et la syphilis. L’enjeu est donc de réduire la part de personnes qui ignorent leur statut sérologique au VIH. C’est pour cela que la Fédération laïque de centres de planning familial (FLCPF) souhaite étendre l’offre de dépistage, faire connaître la prévention combinée, améliorer l’accessibilité des centres de planning familial et améliorer la prise en charge des populations les plus vulnérables au VIH.

Une goutte de sang suffit

La FLCPF a donc souhaité soutenir le dépistage rapide au VIH dans 8 centres de planning familial à Bruxelles et en Wallonie. Pour en connaître la liste, il suffit de consulter : www.betested.be. D’autres suivront à coup sûr ! Qu’est-ce que le dépistage rapide du VIH ? Il s’agit du TROD : Test Rapide à Orientation Diagnostique (TROD) qui permet de connaître son statut sérologique en seulement quelques minutes. En proposant ce dépistage rapide, les centres de planning familial entendent convaincre les populations cibles de se faire dépister beaucoup plus facilement et en dehors d’un circuit médical parfois long et lourd.

Plus tôt détecté, soigné au mieux

Pour faciliter encore ce dépistage, les centres de planning concernés le proposent à titre totalement gratuit. Qu’est-ce que la prévention combinée ? C’est la possibilité de combiner le port du préservatif avec d’autres stratégies de prévention telles que le dépistage et les traitements. En effet, si le préservatif reste un moyen incontournable pour se protéger, le dépistage et les traitements jouent aussi un rôle capital dans la prévention du VIH et des IST, et présentent de nombreux avantages. La prise d’un traitement permet d’empêcher la transmission du VIH et d’éviter de nouvelles infections. Si on a été infecté(e) par le VIH, plus tôt on découvre sa séropositivité, plus vite on peut bénéficier des nombreux avantages des traitements. D’une part, les traitements prolongent et améliorent la qualité et l’espérance de vie des personnes séropositives ; d’autre part, ils permettent d’empêcher la transmission du VIH à d’autres personnes.

Pourquoi ? Car les traitements permettent de bloquer la multiplication du virus dans l’organisme. Si le traitement est bien pris, la personne séropositive obtiendra une charge virale indétectable, c’est-à-dire qu’il n’y a presque plus de virus dans son organisme et cela empêche ainsi la transmission du virus, que ce soit lors de relations sexuelles, de contact avec le sang, ou de la mère à l’enfant. Plus d’informations sur le Traitement comme Prévention (TasP). De plus, ces traitements, utilisés dans des cas précis, permettent aux personnes séronégatives d’éviter d’être infectées par le VIH même si elles ont été en contact avec le virus. Connaître son statut sérologique, c’est savoir si on est séropositif(ve) (infecté(e) par le VIH) ou séronégatif(ve) (non infecté(e) par le VIH). La connaissance de son statut sérologique est essentielle en termes de prévention. Au niveau individuel, cela permet d’être pris(e) en charge médicalement le plus tôt possible si l’on est porteur(euse) du VIH et de conserver une espérance et une qualité de vie équivalentes à n’importe qui. D’un point de vue collectif, cela permet de réduire le nombre d’infections par le VIH car une personne se sachant porteuse du VIH va adapter ses pratiques pour limiter la transmission.

Un choix personnel

La sexualité est une affaire très personnelle, avec des pratiques et des désirs qui varient d’une personne à l’autre. D’où l’intérêt de la prévention combinée qui élargit le choix des stratégies de prévention. L’utilisation du préservatif pour se protéger et protéger les autres, du dépistage pour savoir si on est infecté(e) et du traitement pour éviter la transmission du VIH peuvent être des choix simultanés ou consécutifs. Chacun peut donc choisir la formule de prévention la plus adaptée à sa situation, en fonction de ses préférences et de celles de son/sa/ses partenaire(s) pour éviter, selon les cas, d’être infecté par le VIH ou de le transmettre.

Pour imager ce concept de prévention combinée, un parallèle peut-être fait avec la prévention routière qui combine plusieurs outils pour réduire la mortalité sur la route. Ainsi, en voiture, on attache sa ceinture, mais on ajoute la protection de l’airbag en cas de choc, on améliore l’état des routes, on perfectionne le freinage : on combine plusieurs outils qui s’ajoutent les uns aux autres. La prévention combinée repose sur le même principe : mettre un préservatif, aller se faire dépister aussi souvent que nécessaire, prendre un traitement si cela est souhaitable. Pour les IST aussi, l’utilisation combinée du préservatif, du dépistage et du traitement permet de prévenir l’infection de son/sa/ses partenaires. Pour en savoir plus sur la prévention combinée : www.les-bons-reflexes.org

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs