Un individu a proféré des menaces à l’université Saint-Louis à Bruxelles

© Google Street
© Google Street

Un individu a proféré mardi des menaces dans un auditoire de la faculté Saint-Louis à Bruxelles, a indiqué la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere, confirmant une information du groupe Sudpresse. L’université n’a pas été évacuée. La police a pu s’assurer que l’individu avait bien quitté les lieux. Il est actuellement recherché.

Le suspect était barbu et aurait dit « ça va péter », selon le média. Ilse Van de keere se limite à confirmer que la personne en cause a tenu des propos incohérents.

Le professeur avait demandé à l’individu de quitter la salle de cours et il s’est exécuté. La police a été alertée peu avant 12h30 par la faculté. Des policiers ont fait le tour de l’immeuble pour vérifier que la personne avait bien quitté les lieux. Les images des caméras de surveillance ont permis de confirmer qu’il était sorti de l’institution.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20160331-G6VKJE 2016-03-31 07:30:31

    Commémorations: victimes, secouristes, policiers, politiques nous racontent leur journée du 22 mars

  2. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite