Décès de Emiliano Sala: des recherches pourraient reprendre pour localiser le corps du pilote

Décès de Emiliano Sala: des recherches pourraient reprendre pour localiser le corps du pilote

Des recherches pourraient reprendre la semaine prochaine pour tenter de localiser le corps du pilote de l’avion qui transportait le footballeur Emiliano Sala, décédé dans le crash de l’appareil dans la Manche en janvier, a annoncé mardi sa famille. Les proches du pilote britannique, David Ibbotson, ont dit espérer que des opérations de recherche sous-marines puissent démarrer « au début de la semaine prochaine », sur le site de financement participatif Gofundme.

Un survol des zones côtières sera également organisé. Une cagnotte en ligne avait déjà permis à la famille du pilote de lever mardi près de 250.000 livres (plus de 287.000 euros) pour financer ces recherches.

« J’assiste la famille du pilote David Ibbotson dans l’espoir de localiser son corps », a commenté David Mearns, le dirigeant de Blue Water Recoveries, sur Twitter. « Cette recherche est techniquement très différente des recherches sous-marines menées pour retrouver l’avion Piper Malibu. Elle dépend de bonnes conditions météorologiques, de marées de mortes-eaux et de permis de vol », a-t-il ajouté.

Elle inclura notamment une inspection de l’épave de l’avion « pour exclure à 100 % que le corps de David s’y trouve », a-t-il précisé.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Transport aérien|Informations météorologiques
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. A la fin du contrat de leasing, chaque véhicule de société est remplacé par une voiture 100
% électrique.

    Voitures de société: quelles sont les alternatives possibles?

  2. Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, aux côtés du président Vladimir Poutine
: «
«
Trouver un chat noir dans une pièce obscure n’est pas facile, surtout quand il n’y en a pas
».

    Rapport Mueller: Moscou savoure… sans excès de triomphalisme

  3. «
Rebelles
», avec Cécile de France et Audrey Lamy.

    Yolande Moreau: «Je n’oserais pas dire qu’il existe un cinéma belge»

Chroniques
  • Gilets jaunes: et si une autre France, la vraie, descendait enfin dans la rue?

    Et le peuple, dans sa diversité, il s’exprime quand ?

    Et ceux, massivement majoritaires, qui partagent ou portent l’essentiel du message que le mouvement des gilets jaunes faisait à l’origine entendre, mais refusent de cautionner, par leur silence, une entreprise, consciente et concertée, de démolition de la République et de la Nation ? Qui entendent exprimer, à la fois, cet accord profond et ce désaccord total ? Ceux qui aspirent à une radicale transformation sociale et institutionnelle, culturelle aussi peut-être, de notre patrie commune, mais refusent son saccage par les éternels profiteurs du désordre établi, y compris du désordre néolibéral établi dont ils sont les enfants perdus… Ceux-là, comment peuvent-ils se faire, eux aussi, entendre ?

    Car cela suffit ! On ne peut plus subir passivement, face au reste du monde ébahi, les conséquences dévastatrices des petites manœuvres lamentables d’en haut et des manipulations factieuses dont est victime l’en bas.

    Jusqu’à quand les démocrates...

    Lire la suite

  • Non, Daesh n’est pas défait

    Les affirmations les plus répétées sont parfois les plus fausses : non, l’Etat islamique n’est pas défait. L’organisation a effectivement perdu le contrôle du dernier réduit d’un territoire qui, à son apogée, était aussi grand que la Grande-Bretagne. Mais l’EI, qui avait planifié sa mue forcée par la victoire des Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les Etats-Unis, reste une organisation puissamment structurée, financée, et elle est désormais totalement revenue à son mode d’action premier : la guérilla et le...

    Lire la suite